Les Chroniques de Motor City #30 : 4 Pistons font la loi au All-Star Game 2006

L’un des souvenirs les plus forts de ma mémoire de fan des Pistons n’est pas un match de playoffs, ni une performance individuelle exceptionnelle. Bien au contraire, l’un des moments les plus marquants de l’Histoire récente de la Motor City est à chercher en 2006, pour le All-Star Game de Houston. Le temps d’un week-end, les Pistons ont été le centre de la NBA dans ce match des étoiles. Pour quelle raison ? Tout simplement parce que pour cet événement incontournable, 4 joueurs des Detroit Pistons ont eu l’honneur d’être sélectionné par les coachs, un fait rarissime dans la NBA.

Pourtant la seule présence des joueurs de Detroit, aussi nombreux soient-ils n’aurait pas suffit à rendre ce moment si important. Au contraire, c’est le déroulement de ce All-Star Game qui a finit de le graver dans les mémoires. Lors de ce match, les 4 Pistons sélectionnés, à savoir Ben Wallace, Rasheed Wallace, Rip Hamilton et Chauncey Billups ont tout simplement dicté leur loi pour l’emporter à eux tous seuls (ou presque) !

Ce All-Star Game 2006 était aussi une manière de remettre les pendules à l’heure pour les Pistons. Vainqueurs du titre NBA en 2004 et finalistes en 2005, les hommes de Detroit restaient jusque là éloignés All-Star Game ces années-là, avec comme meilleur exemple, Chauncey Billups, pourtant MVP des Finales en 2004, qui n’avait pas été invité l’année suivante. Mais en 2006 les choses ont changé dans la Motor City : Larry Brown, le coach résolument défensif a quitté la franchise, remplacé par un Flip Saunders bien décidé à accélérer le rythme.

Avec Saunders, la révolution est en marche et ce nouveau jeu des Pistons permet à Billups ou Rip Hamilton d’exploiter au mieux leur talent offensif. Ce changement est entièrement bénéfique à Detroit qui réalise alors le meilleur début de saison de son histoire ! Lors du All-Star Break en février 2006, les Pistons sont à la tête d’un bilan de 42 victoires pour seulement 9 défaites, ce qui fait d’eux la meilleure équipe de la Conférence Est.

Un All-Star Game où règne la défense des Pistons

Les Pistons premiers à l’Est, Flip Saunders est alors nommé coach de l’équipe de la Conférence pour le All-Star Game. Mais lors de l’annonce des titulaires nommés par les fans, aucun joueur de la Motor City n’est appelé, ce qui ne sera pas une surprise pour les observateurs, incapable d’isoler une individualité de ce collectif de cols bleus. La lumière viendra donc du choix des coachs, ce qui est peut-être encore plus beau puisque les Pistons seront alors récompensés par leurs pairs. Ainsi les coachs NBA ne choisiront pas 1 mais bien 4 joueurs des Detroit Pistons. Si Ben Wallace fait son retour et que Rasheed Wallace fête son premier All-Star Game sous le maillot de Detroit, la surprise est totale pour Rip Hamilton et Chauncey Billups, qui deviennent à cette occasion All-Star pour la toute première fois.

Dans ce Podcast, je vous raconte le déroulé du match. D’abord remplaçants et peu habitués au show du All-Star Game, les Pistons vont attendre que l’Est soit menés de 21 points pour montrer tout leur talent. Après la mi-temps, le match va complètement changer d’ambiance et les joueurs de Detroit vont enchaîner les stops en défense et forcer les pertes de balles de l’Ouest. Flip Saunders utilisera ses 4 joueurs ensemble sur le terrain pendant de longues séquences, au point même de réutiliser certains systèmes qu’on voit habituellement au Palace d’Auburn Hills ! Mais pour découvrir complètement cet évènement important, il vous faudra écouter toute la Chronique de Motor City !

Rappel utile : si à la fin de cet épisode, vous avez trouvé ce podcast intéressant alors prenez quelques secondes pour mettre une note, pourquoi pas 5 étoiles, aux Chroniques de Motor City, dans la rubrique « Notes et Avis » de iTunes / Apple Podcast !

Vous aimerez aussi...