Les Chroniques de Motor City #22 : GM, coach, président, businessman, retour sur la carrière d’Isiah Thomas hors des parquets

Vous connaissez Isiah Thomas, le joueur des Detroit Pistons et le chef des Bad Boys. Mais dès sa retraite de joueur NBA active, Zeke a également connu une carrière post NBA riche en expérience, un peu à la manière de Joe Dumars. Dans le podcast du jour, nous allons revenir sur chacune des expériences de Thomas et essayer de démêler la légende de la vérité. En effet, malgré la disparité de ses expériences et sans véritable raison, le grand public s’est fait une très mauvaise image d’Isiah Thomas post joueur.

Dans la Chronique de Motor City d’aujourd’hui, nous avons donc pour mission d’être transparents et objectifs. Oui, il y a eu certains résultats plutôt mauvais, particulièrement chez les New York Knicks mais cela ne doit pas résumer toute la carrière de l’ex joueur des Pistons, une fois de « l’autre côté ».

De 1994 à aujourd’hui, Isiah Thomas a successivement été GM, coach, président ou businessman… en NBA, à l’Université ou en WNBA :

  • General Manager des Toronto Raptors de 1994 à 1998
  • Propriétaire de la Continental Basketball Association (CBA) de 1998 à 2000
  • Coach des Indiana Pacers de 2000 à 2003
  • General Manager des New York Knicks de 2003 à 2008, et même coach de la franchise de 2006 à 2008
  • Coach de Florida International en NCAA de 2009 à 2011
  • Président du New York Liberty en NCAA de 2015 à 2019

La deuxième carrière d’Isiah Thomas mérite qu’on s’y intéresse

Dans ce podcast, nous reviendrons donc dans le détail sur tout ce parcours d’Isiah Thomas hors des parquets. Et ce devoir de mémoire nous permettra de voir que, finalement, son parcours est plus nuancé qu’il n’y parait. A Toronto, Isiah Thomas a lancé les Raptors sur de bons rails et a peut-être évité à la franchise de subir un destin à la Vancouver (obligé de déménager du Canada à Memphis). Chez les Pacers, il a fait de Jermaine O’Neal et de Brad Miller des All Star. A New York, avec le Liberty, il a mis une lumière importante sur la toute jeune WNBA. Pourtant ces réussites ne sont jamais évoquées, contrairement à son expérience ratée chez les Knicks. Mais depuis quand quelqu’un n’a pas réussit quoi que ce soit dans cette franchise ?

Lire aussi  Les Chroniques de Motor City #23 : Bill Laimbeer, pour le plaisir d'être Méchant

Il faudra aborder cet épisode avec l’esprit ouvert, en essayant de voir un peu plus loin, d’accepter de regarder chaque expérience dans le détail pour voir les circonstances atténuantes quand elles existent. Et si à la fin de cet épisode, vous êtes convaincu alors prenez quelques secondes pour mettre une note, pourquoi pas 5 étoiles, aux Chroniques de Motor City, dans la rubrique « Notes et Avis » de votre appli Apple Podcast !

Vous aimerez aussi...