[Podcast] Les Chroniques de Motor City #16 : Quand Nelson Mandela portait les couleurs des Pistons

Avez-vous déjà vu cette photo de Nelson Mandela, tout sourire avec une tenue aux couleurs des Detroit Pistons ? Si oui, vous vous êtes surement déjà demandé pourquoi est-ce que Nelson Mandela, figure planétaire, symbole de la lutte contre l’aparthied et prix Nobel de la paix, a un jour pris la pose avec une veste et une casquette des Detroit Pistons ! Comment est-ce possible ? Mandela était-il un fan d’Isiah Thomas ou de Rick Mahorn ?

Cette photo (qui est également celle qui illustre l’article du jour) est probablement l’une des photos les plus iconiques de toute l’Histoire des Detroit Pistons. Dans le cadre des Chroniques de Motor City, on s’intéresse à l’Histoire mais aussi à la Culture des Detroit Pistons. Et en creusant l’histoire derrière cette photo, on comprend rapidement qu’elle fait le pont idéal entre la ville de Detroit, ses valeurs et ce qu’elle représente. Le tout aux couleurs de son équipe des Bad Boys.

Dans ce podcast, je vous raconte tout sur cette photo prise en 1990 à Detroit dans le cadre d’une visite de Mandela dans tous les Etats-Unis. Contrairement aux épisodes précédents, cette Chronique se consacrera plutôt sur la singularité de la ville de Detroit, sa différence avec le reste des USA et les combats qui ont été menés en son sein. Parce qu’il existe une raison pour laquelle Nelson Mandela a visité Detroit à peine libéré : la Motor City était dans les années 80-90 l’endroit où on pouvait parler aux travailleurs et aux syndicalistes, ainsi que le lieu où on luttait férocement contre les discriminations et les conflits raciaux.

Lire aussi  Ce jour où les Pistons ont gagné le match avec le moins de points de l'Histoire de la NBA

Les valeurs communes entre Detroit, les Pistons et Mandela

Pour coller avec la thématique basket du podcast, nous ferons un focus sur la manière dont les Pistons de l’époque, ces fameux Bad Boys, étaient fidèles à l’image de la ville de Detroit. Il faut bien comprendre que si un personnage comme Nelson Mandela acceptait de porter les couleurs des Detroit Pistons le temps d’une photo, c’est surtout parce que la franchise partageait fièrement les valeurs de la ville, cette ville dans laquelle le futur président sud-africain venait délivrer son message.

Durant tout ce podcast, gardez en tête les connexions symboliques qui peuvent exister entre l’homme politique Mandela, la ville de cols-bleus de Detroit et cette franchise de basket des Pistons.

Et une fois l’épisode terminé, parlez-en autour de vous ou même mieux, prenez le temps de mettre une note sur Apple Podcast. C’est la meilleure chose que vous pouvez faire pour faire connaitre les Chroniques aux autres fans des Pistons !

Vous aimerez aussi...