[Podcast] Chroniques de Motor City #17 : Quand la fin des Bad Boys poussait Dennis Rodman au bord du suicide

Dans ce nouveau numéro du podcast, nous revenons sur un moment particulier de la carrière de Dennis Rodman chez les Pistons. Au lieu de parler du rebondeur extraordinaire ou du défenseur d’élite, nous avons choisi de se concentrer sur une histoire que tout le monde a vaguement entendue mais sans vraiment connaitre le contexte dans laquelle elle s’est déroulée. Cette histoire racontée aujourd’hui, c’est celle du jour où Dennis Rodman a failli se suicider dans sa voiture.

Nous sommes en 1993, le 11 Février à 3h du matin précisément, et Dennis Rodman, dans son ultime saison avec les Detroit Pistons, se trouve dans sa voiture avec un pistolet dans sa main. Mais pourquoi un champion NBA multimillionnaire s’est approché si dangereusement du suicide ? C’est là le cœur de notre podcast. Cet événement (qui connaîtra une issue heureuse, spoiler alerte) permet de plonger derriere la facade du joueur de basket et de comprendre à quel point ces célébrités ne sont que des homems, avec leurs failles et leur faiblesse.

Mais les Chroniques de Motor City restent un podcast basket, et si Dennis Rodman a atteint cette limite, c’est aussi à cause de la situation des Detroit Pistons. L’équipe championne en 1989 et 1990 disparaît à petit feu et s’en est trop pour un Rodman qui considère ce groupe comme sa vraie famille. Avec cet épisode, nous avons aussi la possibilité de parler de la fin des Bad Boys, ce groupe qui restera dans les mémoires pour toujours mais qui a connu une fin aussi fulgurante que son ascension était laborieuse.

Lire aussi  [Podcast] Les Chroniques de Motor City #12 : le Pile ou Face gagnant des Pistons

Dennis Rodman, le plus fragile des Bad Boys

Après le sweep contre les Bulls en 91, les Pistons sont rentrés dans le rang, commençant une longue reconstruction. Celui qui en a le plus souffert était sans doute Dennis Rodman. Plus émotif, plus fragile, Dennis avait trouvé chez les Pistons une famille de substitution qu’il n’a pas supporté de voir partir en morceaux.

Il fallait de toute façon dédié un épisode entier des Chroniques de Motor City à Dennis Rodman, ce joueur si atypique, attachant, machine à rebond et à défendre sur qui personne n’avait misé à part les Pistons. On en avait déjà parlé lors du grand portrait qui lui était consacré mais le Dennis Rodman de Detroit n’avait absolument rien à voir avec la personne excentrique qu’on a vu ensuite aux Spurs et aux Bulls.

Ce podcast a aussi été enregistré pendant l’annonce tragique du décès de Kobe Bryant, alors il était inconcevable de ne pas commencer l’épisode par un bref hommage. Vous y trouverez donc la dernière introduction de John Mason, le speaker des Pistons pour le dernier passage de Kobe au Palace d’Auburn Hills.

Vous aimerez aussi...