News

Santé, 5 de départ, rôle de Sekou : Dwane Casey parle de la saison à venir des Pistons

Dwane Casey | PistosnFr, actualité des Detroit Pistons en France

A quelques jours du Media Day 2019 des Detroit Pistons, le coach Dwane Casey a pris un peu d’avance et s’est entretenu avec la presse de Detroit. Le COY 2018 est revenu sur tous les sujets : ambition de l’équipe, load-management, place de Kennard dans le 5 ou temps de jeu pour Sekou Doumbouya. Retour sur les principales déclarations du coach des Pistons.

L’état de forme de l’équipe

Rassurant les fans, Dwane Casey a assuré que tout son groupe était en forme. Reggie Jackson, blessé la saison dernière à cette époque, participe déjà aux entraînements, alors que Blake Griffin a passé la dernière semaine à Detroit pour commencer le travail.

Seul Luke Kennard reste en alerte et doit surveiller sa charge de travail. Mais le coach des Pistons a assuré qu’il sera prêt pour le début du training camp la semaine prochaine. Les 16 joueurs sous contrat du roster seront donc tous à 100% pour commencer la pré-saison.

La dernière place du roster entre Christian Wood et Joe Johnson

Avec 14 joueurs sous contrat, le 15ème spot se jouera entre Christian Wood et Joe Johnson. Le MVP de la BIG 3 part avec un avantage avec son contrat partiellement garanti mais Casey est moins catégorique. Le frontcourt des Pistons est faible et c’est le désert derrière Drummond. Sauf que rien ne dit que Wood a la stature du back-up.

L’expérience de Joe Johnson pourrait être très utile et on sent bien que Casey aimerait compter sur lui, particulièrement dans les fins de match chaudes. La vraie question est de savoir si Iso Joe a toujours le physique pour tenir une saison entière en NBA.

Les role-player : Khyri Thomas, Svi Mykhailiuk et Langston Galloway

Tout est ouvert mais la clé pour jouer sera le shooting. Et à ce jeu-là, Svi Mykhailiuk part peut-être avec un avantage. Casey a souligné que Detroit doit shooter et encore shooter à 3-points pour suivre la tendance actuelle.

L’an passé, les Pistons avaient pris des bons tirs mais avaient simplement échoué à les mettre. Si un des role-players se montre capable de rentrer efficacement ses tirs et d’étirer les défenses, c’est lui qui aura la priorité.

Bruce Brown Pistons

Luke Kennard dans le 5 ?

Aujourd’hui aucune décision n’est prise mais Casey a donné une première orientation. Il considère que les qualités de Luke, spécialement son playmaking, sont plus utiles avec la second unit. Ce qui voudrait donc dire que Bruce Brown resterait dans le 5 de départ.

En tant que porteur de balle sur pick-and-roll, Kennard subirait la concurrence de Blake et Reggie s’il débutait. Mais il est aussi le meilleur shooteur de l’équipe, ce qui devrait faire de lui un indispensable en fin de match.

Lire aussi  Histoire des Pistons : George Yardley, premier joueur NBA à atteindre les 2000 points

L’impact de la recrue Derrick Rose

Malgré tout l’amour que Casey a pour Ish Smith, le coach des Pistons considère que Derrick Rose rend l’équipe meilleure. S’il continu à montrer de la réussite à 3-points, il sera avec Kennard le moteur de la second unit.

Dwane Casey a l’air de donner beaucoup d’importance au banc. Selon lui, de nombreux matchs des Pistons se sont joués l’an passé sur l’apport des remplaçants. Et D-Rose pourrait être l’atout qui a si souvent manqué.

Le rookie Sekou Doumbouya

Depuis son arrivée à Detroit, notre Sekou a déjà montré par flash l’étendue de ce qu’il était capable de faire. Mais Dwane Casey est prudent : Sekou est un jeune joueur qui doit tout apprendre. Il n’est pas prévu que le Français ait un rôle dans la rotation pour le moment. Casey le voit derrière Luke Kennard, Tony Snell ou même Svi à l’aile.

Pour les Pistons, Sekou Doumbouya est d’ailleurs principalement un 3 pour le moment. Casey veut qu’il apprenne à jouer comme un ailier, avant de potentiellement réfléchir à le faire évoluer en 4 fuyant.

Sekou Doumbouya | Detroit Pistons

La gestion du repos

La gestion du nombre de match et de minutes joués par Blake Grififn, Derrick Rose ou Reggie Jackson sera au cœur du management de Dwane Casey. Déjà l’an passé, les Pistons n’avaient pas hésité à reposer Blake mais le All-NBA a quand même fini la saison sur le flanc.

Cette année, les Pistons souhaitent économiser Blake non pas en termes de matchs mais plutôt en minutes. L’idée n’est pas de reposer Griffin sur des matchs particuliers mais réfléchir autrement, en trouvant des solutions pour lui permettre de se reposer plus longtemps. La piste de jouer avec 3 arrières (Jax, Rose et Kennard) est un exemple d’alternatives.

Les projections pessimistes

Les différents bookmakers pronostiquent une saison à 36/37 victoires pour les Pistons, soit 4 à 5 de moins que l’an passé. Dwane Casey n’a aucun problème avec ça et compte même s’en servir pour motiver son équipe. Les Pistons préfèrent d’ailleurs être vu comme des outsiders.

L’an passé déjà, la franchise de la Motor City avait dépassée les espérances, se qualifiant en playoffs alors que les observateurs le voyaient hors du Top 8. Casey pense qu’ils peuvent refaire le coup.

Drummond en contract-year ?

Dernier sujet abordé : Andre Drummond qui testerait probablement le marché l’été prochain. Casey a souhaité prendre de la hauteur avec ça, estimant que ce n’est pas son rôle. Il souhaite simplement que Drummond récolte l’argent qu’il mérite. Le coach des Pistons sous-entend sûrement que son pivot a intérêt à faire une grosse année pour espérer toucher le pactole en 2020.