NewsPodcast

[Podcast] Les Chroniques de Motor City #7 : La difficile relation entre les Pistons et Detroit

Le Pontiac Silverdome des Detroit Pistons

Avec cet épisode du podcast, j’avais envie de donner un début de réponse pour expliquer pourquoi les Detroit Pistons jouent dans une salle vide depuis leur déménagement à la Little Caesars Arena. Ils sont revenus dans le centre-ville, à coté des autres franchises de la ville (les Lions, les Red Wings et les Tigers) mais pourtant le public n’est pas au rendez-vous. N’y-a-t-il plus de fans de basket dans la Motown ?

Sauf que c’est un peu plus compliqué que cela. Il existe 60 ans d’histoire entre les Pistons et la ville de Detroit. Il y a eu des choix de salle difficiles, où les Pistons ont souvent été relégués au second plan, ainsi que le manque de résultats sportifs sur de longues saisons NBA qui ont fragilisé la relation des Pistons avec leurs fans.

Il y a aussi cet éloignement du centre-ville, qui a duré plus de 30 ans. Le jour où les Bad Boys ont enfin rendu fiers leurs supporters, ils ne jouaient plus de Detroit, mais plus loin, dans la banlieue, à Pontiac, puis à Auburn Hills

Les fans de Detroit fachés avec leur équipe

Cette gestion hasardeuse explique aujourd’hui que les Pistons n’ont plus vraiment de fanbase solide en 2019. Avec Andre Drummond comme tête d’affiche lors du déménagement, il était difficile pour les Pistons de soulever les foules.

C’est ce que je vous raconte dans ce podcast aujourd’hui. On fera le tour des différentes périodes de la vie de la franchise, et plus spécialement de ces arènes où ils ont joué. Pour ceux qui aiment ce podcast et veulent le soutenir, n’oubliez pas de donner une note et de mettre un commentaire sur Apple Podcast, c’est important !

Lire aussi  Quelle utilisation pour Derrick Rose, nouvelle recrue des Detroit Pistons ?