News

Joe Johnson : le dernier pari des Detroit Pistons

Joe Johnson aux Detroit Pistons

Le roster des Detroit Pistons n’arrête pas de bouger. Alors que la franchise hésitait déjà entre Beasley et Wood, c’est finalement Joe Johnson, tout juste MVP et champion de Big 3 qui devrait décrocher le dernier spot.

La Big 3 d’Ice Cube, présenté comme une grande tournée d’anciennes gloires, a finalement attiré le regard de la NBA. Joe Johnson, 38 ans et sans club depuis sa pige à Houston en 2018, a bien trop largement dominé les débats avec son équipe des Triplets pour rester ignoré. Il a été le meilleur marqueur de la Ligue, le meilleur passeur et celui qui a marqué le plus de shoot à 4-pts (et oui car c’est possible dans la Big 3). ISO Joe a aussi fini deuxième meilleur intercepteur, troisième aux rebonds et au shoot à 3-pts. Ces grosses performances ainsi que la notoriété de la Big 3 ont convaincu les franchises que Joe Johnson valait mieux que les basketteurs sans contrat qui postent des 1vs1 sur Instagram tout l’été.

7 franchises NBA ont donc invité Joe Johnson à faire des workouts ces dernieres semaines : les Sixers, les Nuggets, les Clippers, les Bucks, les Nets, les Pélicans et donc les Pistons. Ces 3 derniers jours, la plupart des rumeurs annonçaient que la franchise de la Motor City tenait la corde pour signer l’ancien shooteur des Hawks, ce qui s’est confirmé hier soir par de multiples sources en NBA et par les insiders de Detroit.

Cette signature est plutôt une bonne nouvelle pour les Pistons. Après tout, derrière Tony Snell, le poste d’ailier était un peu en souffrance. Sekou Doumbouya va mettre quelque temps avant de toquer sérieusement à la porte et semble de toute façon avoir les qualités d’un poste 4. Récupérer Joe Johnson alors qu’il était assez convoité prouve aussi, après Derrick Rose, que Detroit possède encore un pouvoir d’attraction. Le fit d’Iso Joe avec le roster semble à première vue assez évident, cette équipe ayant montré la saison dernière qu’elle avait d’énormes difficultés à marquer quand les défenses se resserrent. Si Blake Griffin était dans un mauvais jour, les Pistons n’avaient souvent que le shoot de Luke Kennard pour exister.

Lire aussi  [Podcast] Les Chroniques de Motor City #7 : La difficile relation entre les Pistons et Detroit

Quelle saison pour Joe Johnson chez les Pistons ?

Les Pistons ont déja 14 contrats garantis (et toujours qu’un seul pivot de métier). On a longtemps pensé que Christian Wood serait le dernier élu, mais l’ajout de Michael Beasley, via un contrat non garanti a laissé planer le doute. Mais finalement c’est bien Joe Johnson qui devrait ravir l’ultime spot disponible dans le roster de Detroit.

D’après ESPN, Johnson a signé un contrat de 2.6M$ sur un an mais seulement 220,000$ sont garantis. Le reste du contrat de Joe Johnson ne sera validé uniquement s’il est encore dans le roster après le 7 janvier 2020. Avec ce deal partiellement garanti, la franchise peut donc toujours faire le training camp avec Wood, Beasley ET Johnson. Mais dès hier soir, les insiders expliquaient que Detroit allait couper Beasley. En revanche, aucune mention de Wood pour le moment.

Joe Johnson aura probablement un rôle important dans la Motor City l’an passé. A la manière de ce qu’apportait Wayne Ellington l’ancien Net et Hawk devra upgrader le shooting de l’équipe et prendre feu pour étirer un peu les défenses. Detroit aura 2 mois de compétition pour savoir si Joe Johnson s’est refait une jeunesse en Big 3 ou s’il est le joueur décevant qui avait fini aux Rockets. L’opération n’est pas risquée et la récompense peut potentiellement être grande…