News

Une nouvelle salle à Detroit, pour la future équipe de G-League des Pistons

Nouvelle salle à Detroit | Wayne State University

La ville de Detroit a officialisé la construction d’une nouvelle salle dédiée au basketball sur le campus de Wayne State. Aussitôt les Detroit Pistons ont annoncé vouloir y faire jouer leur future équipe de G-League. Sauf que le Grand Rapid Drive ne compte pas déménager.

Bonne nouvelle pour la reconstruction du centre-ville de Detroit. Le « School’s Board of Governors » a voté cette semaine la construction d’un nouveau complexe sportif pour la Wayne State University, qui abritera les équipes de basketball masculines et féminines. Cette salle, budgétisée à 25 millions de dollars, aura une capacité de 3000 places et sera livrée pour la saison 2021-2022. Alors que les installations de la Wayne State étaient un peu vieillissantes, Roy Wilson, président de l’école, s’est réjouit de cette décision :

C’est un moment décisif pour la Wayne State University. À présent, nos équipes de basketball disposeront d’installations ultramodernes. Cela nous bénéficiera de tant de façons. Ce n’est pas seulement le fait d’avoir de meilleures installations et la passion que cela va susciter.

Dans la foulée, les Pistons ont officiellement annoncé que leur future équipe de G-League jouera dans cette salle dès son inauguration. Ce choix légitime après le déménagement de l’équipe principale en centre-ville, va pourtant poser quelques problèmes avec le Grand Rapids Drive

Vers la fin du contrat entre les Pistons et le Drive ?

Depuis 2014, les Detroit Pistons ont un contrat d’affiliation avec le Grand Rapids Drive, qui est devenu leur équipe de G-League. Et tout récemment, le contrat entre les deux organisations a été renouvelé jusqu’en 2020-2021. Sauf qu’aujourd’hui, la construction de cette nouvelle salle pourrait geler les relations. Suite à la déclaration des Pistons, le Drive a indiqué dans un communiqué qu’il ne comptait pas quitter leur DeltaPlex de Walker, situé à 250 km de la Motor City.

Lire aussi  Isaiah Whitehead et Kalin Lucas, nouveaux two-contracts des Pistons

Il apparaît clairement que les Pistons souhaitent disposer de leur propre franchise de G-League, qui serait située en centre-ville. Mais sans l’aval du Drive, il faudrait passer par une procédure d’extension, comme le précise Arn Tellem, vice-président de Pistons :

Nous sommes en discussion en ce moment et je ne sais pas. Nous nous sommes engagés à former une équipe, donc ce pourrait être une équipe d’expansion. Alors nous verrons comment nos discussions seront résolues en discutant avec la NBA et l’équipe de Grand Rapids.

Arn Tellem | Detroit Pistons

Un objectif : renforcer la présence des Pistons à Detroit

Depuis que les Pistons se sont installés dans la Little Caesars Arena en octobre 2017, toute l’organisation travaille à asseoir la franchise dans le centre ville. Il y a eu la construction du nouveau centre d’entrainement, le Henry Ford Pistons Performance Center, qui devrait être livré en septembre et désormais le partenariat avec la Wayne State University, principale institution universitaire de la ville de Detroit.

Après 30 ans passés loin de Detroit, d’abord au Pontiac Silverdome puis ensuite au Palace d’Auburn Hills, sous l’ancien propriétaire Bill Davidson, les Pistons n’étaient de « Detroit » que par le nom. Les deux premières saisons timides de la Little Caesars Arena prouvent bien que l’équipe a encore beaucoup de travail pour s’implanter. Le propriétaire des Pistons, Tom Gores, qui a œuvré pour le retour de l’équipe dans la ville, s’est toujours engagé à étendre sa présence la communauté.

Faire venir l’équipe de G-League des Pistons ne semble que la suite logique des démarches engagées par la franchise depuis 3 ans désormais. Un accord avec le Drive serait préférable, d’autant bien que l’ancienne légende de la Motown Ben Wallace y est co-propriétaire, mais il est certain qu’avec cette nouvelle salle à l’Université de Wayne State, il y aura encore plus de basket en centre-ville en 2021 !