NewsRecap de Match

Après leur victoire contre Memphis, les Pistons à une marche des playoffs.

Andre Drummond et Blake Griffin | Detroit Pistons

Les Detroit Pistons ont toujours leur destin entre leur main. Pour ne pas se soucier des résultats de Charlotte ou Miami, les hommes de Dwane Casey devaient gagner leurs deux derniers matchs. Loin d’être brillants, les Pistons ont réussi à renverser les Grizzlies 100-93 en fin de match lors de la première manche. Mais la place en playoffs est encore loin d’être assurée.

Contre des Grizzlies privés de 8 joueurs, dont la plupart de leurs titulaires, les Pistons jouaient leur dernier match (de saison régulière ?) dans leur salle de la Little Caesars Arena. Alors qu’ils devaient absolument gagner, ils ont offert à leurs fans une parodie de basket en première mi-temps. A la pause, Detroit était mené de 19 points, laissant l’équipe C de Memphis shooter à 57%. Mais l’image la plus triste de cette période était sans doute la douleur de Blake Griffin, incapable de se déplacer sans souffrir et qui ne jouera d’ailleurs que 18 minutes, faisant l’impasse sur la deuxième mi-temps.

Assez énervé de voir ses protégés ne pas se rebeller, le public de Detroit s’est mis à huer son équipe. Est-ce ces sifflets, la causerie de Casey ou plus simplement le tanking de Memphis, mais toujours est-il que Detroit est revenu dans ce match. Avec un Ish Smith au four et au moulin, et un Andre Drummond décisif dans la peinture, les Pistons ont mis un énorme coup d’accélérateur sur le dernier quart-temps alors qu’ils comptaient encore 15 points de retard avant l’ultime période. Sans triomphalisme aucun, Detroit a rempli la première partie de sa mission. Mais le chemin est encore long…

Les scénarios possibles pour voir Detroit en playoffs

Miami éliminé, le dernier spot en playoffs se joue entre les Pistons et les Hornets. Il reste un match à chaque équipe (à New York pour les Pistons, contre Orlando pour Charlotte). Maitre de son destin, Detroit se qualifiera en cas de victoire. En cas de défaite conjointe des Pistons et des Hornets, Detroit se qualifiera aussi. En revanche, si Charlotte gagne et que Detroit perd, c’est bien les Hornets qui décrocheront le Graal.

Lire aussi  Pistons- Bucks Game 1 (86-121) : une différence de classe

En cas de qualification des Pistons, ces deux matchs détermineront aussi les positions. Actuellement 8ème, Detroit n’accèdera à la 7ème place (pour faire face aux Raptors) si et seulement s’il gagne (évidemment) mais aussi que Charlotte gagne et que Brooklyn s’impose contre Miami. Alors sauf si les planètes s’alignent merveilleusement bien, il y a de très fortes chances que Detroit finisse au mieux 8ème et rencontre au premier tour des playoffs les Bucks de Milwaukee, accessoirement la meilleure équipe de la NBA.

Le dernier obstacle à passer les New York Knicks

Pour son dernier match de saison régulière NBA, les Pistons se déplaceront ce soir à New York en back-to-back. Cette équipe des Knicks, en complète roue libre n’a absolument plus rien à jouer vis-à-vis du tanking cette saison. New-york reste d’ailleurs sur deux victoires consécutives, certes contre Washington et Chicago mais la liberté laissée aux jeunes de NY pourrait faire mal aux Pistons.

Au vu des difficultés de Blake Griffin hier soir, il semble très improbable de voir la star des Pistons accompagner son équipe à New-York. Ce sera donc à Reggie Jackson et à Andre Drummond de prendre le relais ce soir, ce qu’ils n’ont fait que partiellement contre Memphis. Après 81 matchs de saison régulière, cette équipe de Detroit n’a finalement que peu progressé : s’ils échouent contre les Knicks ce soir (après avoir été à quelques minutes de se saborder contre les Grizzlies), les Pistons auront prouvé qu’ils n’avaient rien à faire en playoffs. Et pour être franc, même en cas de qualification, ce roster ne fera pas long feu face aux Bucks…