NewsRecap de Match

Pistons-Nuggets (129-103) : la surprise du chef

pistons-nuggets 129-103 detroit

Après un match catastrophique contre les Clippers, les Detroit Pistons ont surpris la NBA en s’imposant 129-103 contre des Denver Nuggets pourtant en tête de la Conférence Ouest. Si la victoire fait du bien, les Pistons feraient bien de se garder de tout excès d’optimisme tant la réussite était de leur coté la nuit dernière.

Le genre de match où tout va dans le bon sens

Les Pistons nous l’ont appris il y a quelques jours, avoir 25 points d’avance n’est pas suffisant pour eux. C’est pour cela qu’avant le 12-2 qui a donné 21 points d’avance à Detroit au début du 4eme quart-temps, on ne croyait pas vraiment à la victoire. Pourtant face aux Nuggets, il s’agissait bien d’une rencontre où tout a sourit pour Detroit…

Les Nuggets se sont d’abord déplacés à la Little Caesars Arena sans Millsap, Garris et Murray, soit 3 de leurs joueurs titulaires. Si le 1er quart-temps a été accroché, Detroit a passé un coup d’accélérateur avant la pause. D’abord grâce au banc, puis avec un Blake Griffin en mode All-Star dans les dernières minutes. L’écart monte à +13 pour les Detroit Pistons qui jouent un basket parfait : le jeu offensif fluide permet 32 passes décisives pour 48 paniers, meilleure marque de la saison.

Mais surtout, Dwane Casey a pu de nouveau compter sur son banc : Johnson (7/10), Galloway (6/13) et Kennard (5/9) ont tous fait tomber la foudre en même temps. Les 60 points du banc sont bien trop lourds pour les Nuggets dominés de bout en bout, à l’adresse, aux 3-points et aux rebonds.

Andre Drummond Superstar

A l’approche de la trade deadline, il n’existe plus de rumeur au sujet d’Andre Drummond, conforté la semaine dernière par Tom Gores le propriétaire des Pistons. Il semblerait que cette sérénité face du bien au pivot des Pistons qui a joué son meilleur match de la saison : 27 points en 26 minutes (season high) , avec un superbe 12/14 aux shoots, 12 rebonds, 3 assists et 3 contres. Il s’agit là du 41ème double-double de la saison de Drummond.

Lire aussi  Pistons-Thunder (97-91) : Déjà des enseignements à tirer

Drummond a atteint les 27 points alors qu’il restait encore près de 2 minutes dans le 3ème quart-temps ! Seul le blow-out l’a privé du dernier quart-temps et d’aller chercher son record en carrière (33 points). Mais au delà des chiffres, voir un Drummond aussi concerné et concentré fait plaisir à voir. Le meilleur rebondeur offensif de l’Histoire de la franchise a complètement éteint Nikola Jokic, loin d’avoir son influence habituelle hier soir.

Ce match ne change rien aux problèmes des Pistons

La victoire probante des Pistons face aux Nuggets ne doit rien changer dans l’esprit du front-office. D’abord parce que nous l’avons dit, tout a réussit à Detroit sur ce match mais aussi parce que les problèmes sont plus profonds. On ne peut pas croire que Galloway, Kennard ou Johnson, des joueurs irréguliers depuis maintenant plusieurs saisons, vont enchaîner de telles performances désormais.

Les manques des Pistons, à savoir de la consistance à la mène et du shoot à 3-points, doivent absolument être résolu d’ici jeudi soir, date de la trade deadline. La plupart des rumeurs tournent autour de Mike Conley et Jrue Holiday, deux meneurs confirmés, borderline All-Star. Ils feraient le plus grand bien à Detroit mais le package Reggie Jackson + choix de draft ne risque pas d’être suffisant…