NewsRecap de Match

Pistons-Celtics (110-118) : Défaite avant le All-Star Break

Pistons Celtics 110-118 | PistonsFR, actualité des Pistons en France

Sur une série de 4 victoires consécutives, les Detroit Pistons ont finalement chuté face aux Boston Celtics hier soir 110-118. Les Pistons n’ont pas su profiter du back-to-back des hommes en vert et de leurs nombreux absents. Place désormais à la pause du All-Star Break.

Des débuts de quart-temps mal négociés

Comment espérer gagner à Boston, contre les Celtics en encaissant lors du premier quart-temps un 8-0, lors du deuxième par un 12-2 et un 9-0 lors du dernier ? Ces débuts de quart-temps horribles des Pistons mettent en lumière leur manque de concentration et de rigueur tout au long d’un match. Pourtant sans Kyrie Irving, Aron Baynes et Terry Rozier en face, Detroit avait la place pour faire mieux.

Menés de seulement 5 points à la mi-temps, les Pistons comptaient de nouveau sur un Blake Griffin prêt pour son All-Star Game (20 points à la mi-temps). Mais le 3ème quart-temps est fatal aux hommes de Dwane Casey : Boston réussit tout ce qu’il tente alors que Detroit a un mal fou pour marquer le moindre panier. Les C’s finissent la période avec 19 points d’avance, et entament le dernier quart-temps avec ce fameux 9-0 pour définitivement enfoncer les Pistons.

Un dernier acte en trompe l’oeil

Définitivement, peut-être pas, puisque suivant ce run des Celtics, Andre Drummond et ses potes passent un improbable 20-2 à Boston pour ramener l’écart à 10 points. Wayne Ellington trouve enfin la cible (3/10 à 3-points au final) mais c’est surtout Drummond qui arrive sur la fin à s’imposer dans la raquette, longtemps gêné par Al Horford.

Lire aussi  Jack McCloskey, une décennie de création des Bad Boys

Boston restera en contrôle mais Detroit aura le mérite de se battre jusqu’au bout. Pour rien parce qu’Al Horford et Hayward font le job pour priver la Motown d’une 5ème victoire consécutive. Mais les Pistons peuvent s’en vouloir d’avoir laissé de côté les progrès affichés ces dernières semaines.

Blake Griffin ira représenter Detroit au All-Star Game

Au moins Tom Gores peut se rassurer : au All-Star Break, les Pistons sont 8ème donc virtuellement qualifiés pour les playoffs. Sauf que la place est extrêmement fragile puisque Miami, 9ème possède le même bilan que Detroit (26-30). Les Pistons ont maintenant une semaine et demi de repos, ne rejouant que le samedi 23 contre les Hawks.

Seul Blake Griffin n’aura pas ce luxe. Membre de la Team Giannis, Blake aura la lourde tache de représenter les Pistons lors du All-Star Game de Charlotte. Auteur de la meilleure saison de sa carrière, Griffin affiche des moyennes affolantes : 26, 3 points (career-high), avec un eFG de 546% (career high), 5,4 passes et 8, 1 rebonds. Devenu un All-around player de génie, Blake est probablement le meilleur joueur passé par la Motor City ces 20 dernières années.