News

Tom Gores : « Rien n’a changé, nous voulons faire les playoffs »

Tom Gores Detroit Pistons

Lors de la nouvelle défaite des Detroit Pistons contre les Bucks, Tom Gores le propriétaire de la franchise était présent à la Little Caesars Arena. Malgré les défaite qui s’enchaînent, l’homme fort du projet Pistons maintient le cap. Tout en restant ouvert sur la Trade Deadline.

Interrogé par le Detroit Free Press, Tom Gores a réitéré sa confiance dans le staff actuel. Interrogé sur les rumeurs de trade, Gores ne s’est pas défilé, même si pour le propriétaire des Pistons, il est trop tôt pour tirer des conclusions :

Même si je suis déçu du nombre de victoires, je pense toujours que nous avons de bons joueurs et Blake a été incroyable jusque-là. Nous voulons gagner. Rien n’a changé : nous voulons faire les playoffs.

Nous sommes à quoi, 2,5 matchs (des playoffs) ? Je pense que nous pouvons le faire, surtout avec le calendrier à suivre. Nous avons eu un calendrier très difficile. Avec cette équipe, avec Blake et Andre comme noyau, nous devrions le faire.

L’optimisme de Gores peut se comprendre, surtout que c’est lui qui a souhaité en priorité Blake Griffin et éviter la reconstruction aléatoire et longue de plusieurs années. Désormais devant le bilan négatif des Pistons, même le propriétaire ne peut nier l’évidence : les Pistons doivent faire des mouvements.

Nous devons faire quelque chose. Le Front Office travaille sur la trade deadline et nous cherchons toujours à améliorer. Nous n’avons pas de plans précis. Nous ne gagnons pas assez, donc nous devons faire quelque chose.

Nous devons examiner toutes les possibilités, pas seulement celles avec Drummond ou Jackson. Notre responsabilité est de faire progresser cette équipe. Nous devons tout regarder.

Blake Griffin adoubé par le patron des Pistons

Si aucune arrivée ne se précise encore du coté de Detroit, Tom Gores a tenu à réagir à la rumeur -fantaisiste – faisant part du désir de trade de Blake Griffin. Pour Gores, Blake Griffin est frustré des défaites mais croit au projet :

Je sais que Blake est engagé auprès de Detroit, de moi et de nous tous. Il veut gagner et il croit en cela. Nous sommes seulement à la mi-saison donc je ne suis pas inquiet du tout.

Moi aussi je serais frustré à sa place, je voudrais gagner. Il fait la meilleure saison de sa vie, mais si vous ne gagnez pas, qui s’en soucie ? C’est un leader, donc il pousse tout le monde.

Tom Gores a beau botter en touche quand on lui demande s’il y a des intouchables dans ce roster, on sent dans ses mots que Blake Griffin mais aussi Andre Drummond ne risquent pas de bouger dans un futur proche. Même si tout est possible, on sait que Drummond a des liens particuliers avec le propriétaire des Pistons, qui le qualifie régulièrement de « All-Star » aujourd’hui y compris.

Lire aussi  Pistons-Bucks (98-121) : 2019 commence mal

Et il y a autre chose à extraire des propos de Tom Gores : les Pistons ne sont pas là pour tanker. Les propriétaires en règle générale veulent toujours voir leur équipe remporter des matchs et Gores ne donnera pas de consigne pour perdre volontairement des matchs et ne cassera pas son roster d’ici les prochains jours. Mieux, le propriétaire des Pistons reste ambitieux :

J’espère que nous irons dans la luxury-tax. Ça signifiera qu’il y aura eu un assez gros mouvement pour faire bouger les choses. Il s’agit de faire avancer cette équipe. C’est tout ce que je souhaite.