NewsRecap de Match

Pistons-Wizards (87-101) : raclée lors du Martin Luther King Day

Pistons Wizards 87 101 review

C’est dans les grandes largeurs que les Detroit Pistons se sont inclinés face aux Washington Wizards pendant le Martin Luther King Day. Auteur d’une première mi-temps à la limite de l’acceptable, Detroit a déçu. Une nouvelle fois…

Les Pistons ont sombré avant même la mi-temps

Le résumé de ce match aurait pu être publié à la mi-temps de ce Pistons-Wizards. A la ramasse dès les premières minutes, Detroit abandonné le match à Bradley Beal et ses potes. Les shooteurs de Detroit ne rentrent rien et les remplaçants arrivent à être pire que les starters. Une fois encore, seul Blake Griffin surnage dans ce simulacre de basketball.

A la pause, les Pistons ne sont menés « que » 16 points (34-50) mais l’impression visuelle est catastrophique. Detroit shoote à 30% et seul Griffin (3/8) et Kennard (2/7) ont mis plus d’un panier. La deuxième période est anecdotique, le réveil des Pistons n’aura jamais lieu, les hommes de Dwane Casey ne réussissant qu’à faire jeu égal avec des Wizards en roue libre.

Les rotations en disent long sur la faiblesse du roster

Le poste de meneur est en crise depuis le début de la saison chez les Detroit Pistons et ce match a montré le problème au grand jour. Commençant le match avec Reggie Jackson, Dwane Casey a fini le premier quart-temps avec José Calderón, son back-up en l’absence d’Ish Smith. Mais pour relancer les Pistons au début du deuxième quart-temps, le Coach of the Year en titre a choisi de confier l’équipe à Kalin Lucas, two-contract arrivé la semaine derniere, et fort d’une expérience de… 1 match en NBA.

Lire aussi  Top 100 Pistons - De la 75ème place à la 71ème place

Loin de démériter, Lucas a été en quelques minutes aussi performant que Reggie Jackson. Quand un joueur arrive en two-way contract, il est censé dépanner et non pas être une bonne satisfaction… Cette incorporation réussie prouve que le niveau général des Pistons est bien bas. Mais Kalin Lucas n’est pas la seule expérimentation de Dwane Casey : Bruce Brown a lui aussi été testé en meneur, dans un 5 où l’on retrouvé Khyri Thomas, Luke Kennard, Reggie Bullock et Blake Griffin… Incompréhensible jusqu’au bout…

Où en est-on de la course aux playoffs pour Detroit ?

Avec cette défaite, les Pistons voient les Wizards revenir à égalité avec un bilan de 20 victoires pour 26 défaites. Rappelons que Washington a connu un début de saison catastrophique et que John Wall est blessé… Sur les 10 derniers matchs, Detroit est a 3-7, tandis que les Wizards sont à 7-3. Au vu de ce Martin Luther King Day, les deux équipes ne boxent pas dans la même catégorie.

Alors certes la Conférence Est reste faible et les écart peu importants, les Pistons n’étant qu’à deux petits matchs des Hornets, 8ème. Mais cette équipe mérite-elle vraiment d’aller en playoffs ? Aujourd’hui, on serait tenté de dire que non : Reggie Jackson n’est plus le joueur qu’il était, Kennard déçoit à chaque match, Zaza, Leuer et Johnson n’offrent rien… Chaque match des Pistons a l’air d’être pire que le précédent. Cette équipe n’a pas franchement la tête d’une franchise qui joue en Avril…