NewsRecap de Match

Pistons-Jazz (94-100) : le road-trip se finit mal

Pistons-Jazz (94-100) : que retenir du match

Fin du road-trip des Pistons avec une nouvelle défaite contre le Jazz à peine 10 jours après avoir déjà perdu contre cette même équipe. Les Pistons n’apprennent pas de leurs erreurs et sont aujourd’hui 10ème. A la moitié de la saison NBA, le pessimisme règne à Detroit

Le copier-coller du précédent match contre le Jazz

Il y a 10 jours, les Pistons faisaient déjà face au Jazz. A domicile, Detroit avait largement dominé Utah en première période avant de craquer à la fin, sur une ultime possession gâchée par Reggie Jackson. Si nous ne sommes pas arrivé à de tels extrêmes cette fois-ci, le scénario du match est similaire : une équipe concernée dans la première partie du match qui réussit à prendre de l’avance (+12) grâce au banc. Mais ensuite, c’est le trou noir.

Le Jazz et Donovan Mitchell se réveillent mais Detroit redevient surtout l’équipe quelconque que l’on peut voir depuis plusieurs semaines. Ces deux matchs face au même adversaire en 10 jours confirment bien une tendance qu’on ne voulait pas croire jusque-là : les bons passages des Pistons sont maintenant des exceptions et c’est bien leur médiocre niveau qui reflètent la réalité de ce roster. Une victoire comme celle de samedi contre les Clippers est un exploit. La défaite cette nuit contre le Jazz, simplement de la logique.

Le retour d’Ish Smith fait déjà du bien

Ça faisait 19 matchs que l’on attendait son retour. Ish Smith a terriblement manqué aux Detroit Pistons. Alors que l’équipe commençait à souffrir en décembre mais avec un bilan toujours positif (13-9), elle a sombré sans lui : pendant la blessure d’Ish Smith, Detroit a signé un 5-14… L’absence d’Ish Smith a affaibli le banc des Pistons, sa contribution passant de 35,7 points à 31,2. Bref c’est tout l’équilibre du roster (et sa PACE) qui en a pris un coup.

Lire aussi  Preview Detroit Pistons 2018-2019 : Les Ailiers

Est-ce normal de la part d’une équipe avec deux potentiels All-Star d’être autant dépendante de son meneur remplaçant ? La réponse est non mais le retour d’Ish Smith pour ce Pistons-Jazz a fait beaucoup de bien. Même si la défaite est au bout, on a retrouvé des entrées intéressantes, avec des shoots de Kennard et Galloway qui rentrent enfin.

Un road-trip désastreux pour les Pistons

On avait imaginé les Pistons perdant les 4 matchs de leur road-trip et glissant à la 10ème place à l’Est. Si la revanche de Blake Griffin a permis d’arracher une victoire chez les Clippers, le classement est malheureusement celui imaginé. Avec ce 1/4 à l’Ouest, Detroit a confirmé ces limites du moment, celles qui ne les quitteront sans doute plus de la saison.

On le verra plus en profondeur dans le bilan de mi-saison qui sera publié dans les prochains jours sur le site mais Detroit est sans aucun doute la grosse déception de cette saison NBA. Inconstants, mauvais à 3-points et en défense, les Pistons sont derrière les Nets, les Hornets ou le Magic au classement. Si on parie sur un retour en grâce des Wizards après le All-Star Game, l’avenir des Pistons pourrait bien s’inscrire autour de la 11èeme place. Catastrophique pour une équipe qui visait bien mieux.