News

Les Pistons face au dilemme Reggie Bullock

Un trade de Reggie Bullock ? Detroit Pistons en France

A l’approche de la trade deadline, les Detroit Pistons pourraient être tenté de laisser partir Reggie Bullock, aujourd’hui le deuxième meilleur joueur de la franchise. Talent, contrat expirant, petit salaire, Bullock a toute les raisons d’être dans un trade d’ici le 7 Février.

Alors que toutes les équipes NBA commencent à se renseigner sur les joueurs disponibles pour des échanges, les Detroit Pistons auraient reçu plusieurs coups de téléphone au sujet de Reggie Bullock. Cette situation n’est pas surprenante. Malgré la mauvaise saison des Pistons, Bullock s’est affirmé comme le deuxième meilleur joueur de l’équipe derrière Blake Griffin. Tournant à 12,4 points à 38% à 3-pts, Reggie Bullock est aussi le meilleur défenseur de la franchise, probablement l’un des tous meilleurs dans le périmètre en NBA.

Ces qualités de 3&D font de Bullock une cible idéale pour un échange avant la trade deadline. Le Piston pourrait être la pièce manquante d’une équipe qui vise le titre NBA ou au moins une finale de conférence. On pense aux Sixers ou aux Blazers qui auraient besoin d’un joueur du calibre de Reggie Bullock en playoffs. D’autant que son contrat est expirant et que son salaire n’est que de 2,5M.

Les Pistons doivent-ils resigner Bullock ?

Cette fin de contrat imminente de Reggie Bullock est un vrai problème en interne. A la fin de la saison, le joueur sera free-agent non restrictif et pourra donc signer où il le souhaite. Pourtant malgré leur situation financière compliquée, les Pistons resteront les mieux placés pour resigner Bullock : vu que Detroit possède les Bird-Rights de Reggie, le dépassement du salary-cap n’empêchera pas Ed Stefanski de proposer un contrat confortable à Bullock. Il est certain que les Detroit Pistons aimeraient le garder dans le roster mais malgré tout, la possibilité de voir partir le deuxième joueur de l’équipe contre rien existe.

Lire aussi  Rumeur Westbrook aux Pistons : le droit de douter

La situation sportive trouble de Detroit n’aide pas à éclaircir la situation. Aujourd’hui 9ème mais à seulement 2 victoires de la 7ème place à l’Est, les Pistons devraient toujours être dans la course aux playoffs à l’heure de la trade deadline. Dans cette perspective, conserver Bullock serait un atout majeur pour le roster de Dwane Casey. Pour être clair, les Pistons auront peut-être intérêt à garder Reggie Bullock (et risquer son départ gratuitement à l’été) pour atteindre leur projet sportif.

Tout dépendra probablement de l’offre que le front-office recevra sur son bureau. Detroit ne pouvant accueillir un plus gros salaire que Reggie Bullock, tout se passera au niveau des pick de draft. Contre un second tour, les Pistons n’auraient aucun intérêt à accepter. En revanche, contre un premier tour de draft, même virtuellement entre la 20ème et la 30ème place, l’idée pourrait faire réfléchir Detroit, surtout si le board estime que les chances de resigner Bullock cet été sont faibles.

Mais là encore si Reggie Bullock part (et ses Bird Right avec), les Pistons n’auront plus cette grande marge de manœuvre financière : ils devront recruter un joueur dans la limite de leurs finances et n’auraient sans doute que la Mid-Level Exception (9,2M) à offrir. Bonne chance pour trouver un joueur du calibre de Bullock avec ça…