Top 100 Pistons - De la 60ème place à la 56ème place

Franchise riche en Histoire, les Detroit Pistons ont vu passer dans leurs rangs de grands joueurs, des légendes du basketball qui ont fait de cette franchise un pilier de la NBA. Pour leur rendre hommage, PistonFR a décidé de réaliser un Top 100 All-Time des meilleurs joueurs des Pistons.

De Fort Wayne à Detroit, de la création par Fred Zollner aux Bad Boys, ce classement mêle Hall of Famers, petites histoires et tragédies. Aujourd'hui, on choisit les joueurs de la 60ème place à la 56ème.

PLACE N°60 A 56

N°60 DU TOP 100 PISTONS : CHUCK NOBLE

Chuck Noble | PistonsFR, actualité des Detroit Pistons en France

La carrière de Chuck Noble chez les Pistons :
  • 411 matchs entre 1955 et 1962
  • All-Star en 1960
  • 30ème All-Time en matchs joués avec 411 matchs
  • Toute sa carrière NBA avec les Pistons

Chuck Noble peut être vu comme le témoin d'une époque. Une époque où les joueurs restent toute leur carriere dans une seule franchise, où 11 points et 4 assists suffisent à être All-Star et où la petite ville de Fort Wayne devient trop petite pour accueillir une équipe NBA.

A cheval entre la fin des années 50 et le debut des années 60, Chuck Noble assiste à la deuxième finale ratée des Fort Wayne Pistons, joue avec George Yardley à 24 ans et avec Bailey Howell à 30, cette fois dans la ville de Detroit. Durant cette période, Chuck Noble joue 411 matchs, de quoi se placer dans le Top 30 de la franchise. Le tout sans jamais jouer les premiers rôles.

N°59 DU TOP 100 PISTONS : THEO RATLIFF

Theo ratliff | PistonsFR, actualité des Detroit Pistons en France

La carrière de Theo Ratliff chez les Pistons :
  • 191 matchs entre 1995 et 2008
  • 12ème All-Time en blocks avec 300 blocks
  • 6ème All-Time en blocks/match avec 1,6 blocks/match

Peut-on intégrer le Top 100 All-Time d'une franchise trois fois championne NBA en brillant dans une seule catégorie statistique ? Pour integrer les 20 meilleurs c'est non, mais pour la deuxieme partie du classement, c'est possible et Theo Ratliff le prouve.

Avec moins de 200 matchs et seulement 17 minutes de jeu en moyenne, Theo Ratliff cumule à 300 contres, ce qui le place dans le Top 12 de l'Histoire des Pistons. Rim Protector de génie, Ratliff montre dès sa saison rookie ses talents de contreur, même s'il ne fait quasiment rien d'autre à Detroit. Cette caractéristique le suivra toute sa carrière, même loin de la Motown : il finira 3 fois meilleur contreur de la Ligue, avec une pointe à 3,7 blocks/match !

N°58 DU TOP 100 PISTONS : HAPPY HAIRSTON

Happy Hairston | PistonsFR, actualité des Detroit Pistons en France

La carrière de Happy Hairston chez les Pistons :
  • 122 matchs entre 1967 et 1970
  • 15ème All-Time en points marqués par match avec 17,3 points
  • 9ème All-Time en rebonds par match avec 10,7

Dans l'Histoire des Detroit Pistons, il n'y a que deux joueurs présents dans le Top 15 All-Time, à la fois en points/matchs et en rebonds/match. Leurs noms ? Bob Lanier évidemment mais aussi Happy Hairston, jamais cité ou presque dans les archives des Pistons.

Il faut dire que Hairston n'a joué qu'une saison entiere à Detroit et que l’échantillon est un peu court. On parle d'ailleurs d'un joueur qui n'a jamais été All-Star malgré une progression constante année après année, jusqu'à devenir un membre important des Lakers champion en 1972 avec Jerry West et Will Chamberlain. Mais là encore personne ne parle de Happy Hairston !

N°57 DU TOP 100 PISTONS : RAY SCOTT

Ray Scott | PistonsFR, actualité des Detroit Pistons en France

La carrière de Ray Scott chez les Pistons :
  • 421 matchs entre 1961 et 1966
  • 29ème All-Time en matchs joué avec 421 matchs
  • 20ème All-Time en points marqués avec 6724 points
  • 10ème All-Time en rebonds avec 4508 rebonds
  • 10ème All-Time en rebonds/match avec 10,7
  • 23ème All-Time en points marqués/match avec 16 points/match

A l'approche de la première moitié du classement, on avance doucement vers de vraies machines statistiques et c'est le cas de Ray Scott. Dans le Top 30 en nombre de match, dans le top 20 en point et Top 10 en rebonds, Scott a durablement marqué l'Histoire des Detroit Pistons. Si le joueur reste une figure important de la franchise, il reste aussi associé à une affaire lors de son trade pour Baltimore : dans un échange à 3 avec les Lakers, les Pistons devaient recevoir Rudy LaRusso, qui ne viendra jamais dans la Motown !

Joueur talentueux, Scott passera 11 ans entre la NBA et la  ABA, toujours avec un rôle majeur mais jamais distingué personnellement. Après avoir quitté les parquets, il reviendra à Detroit comme coach de 1972 à 1976. Et en 1974, Ray Scott remportera enfin un trophée ; celui de Coach of the Year !

N°56 DU TOP 100 PISTONS : BLAKE GRIFFIN

Blake Griffin | PistonsFR, actualité des Detroit Pistons en France

La carrière de Blake Griffin chez les Pistons :
  • 32 matchs depuis 2018
  • 3ème en tirs tentés par match avec 17,5
  • 7ème performance All-Time en points marqués sur un match avec 50 points

La demi-saison de Blake Griffin ne permet pas encore de le classer plus haut dans ce Top 100 All-Time des Detroit Pistons. Il est possible que dans quelques années, Griffin soit haut, beaucoup plus haut dans cette liste de joueur de légende. Rien que sa récente performance à 50 points aurait pu le propulser dans la première partie du classement.

L’échantillon est bien sur trop faible mais actuellement Blake Griffin a la meilleure moyenne de shoots à 3-pts rentrés par match et la 6ème meilleure moyenne en points marqués, des chiffres qu'il est tout à fait capable de conserver, voir d'améliorer dans les années à venir. Mais plus que cela, Blake Griffin est la superstar qui doit ramener Detroit au sommet. Un titre NBA, une Finale voir même une Finale de Conférence et Griffin finira par tutoyer les étoiles.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.