Preview Detroit Pistons 2018-2019 : Les Intérieurs

Apres la preview complète de la saison à venir des Detroit Pistons, place désormais aux 5 previews poste par poste où nous ferons ensemble le tour du roster mis à disposition de Dwane Casey. La NBA reprend ses droits dans quelques jours et cette année la Pistons Nation est très ambitieuse. 

On commence aujourd'hui par le poste où on retrouve le MVP de cette équipe, les Intérieurs (Griffin, Leuer, Ellenson).

Preview ailiers fort Detroit Pistons

Blake Griffin : 

La saison passée (21,4 pts, 7,4 reb, 5,8 ast) : Arrivé en cours de saison au mois de février, Blake Griffin a plutôt bien encaissé son départ de Los Angeles. Embarqué dans une équipe qui pouvait  encore postuler aux playoffs (mais qui accusait déjà un certain retard), Griffin a passé le reste des matchs de la saison régulière à s'adapter à cette nouvelle équipe et à peaufiner son entente avec Andre Drummond. L'absence longue durée de Reggie Jackson condamnait de toute façon les Pistons. Finalement BG s'en est plutôt bien sorti, devenant la plaque tournante de l'équipe et de facto son meilleur passeur. Il n'a pas permis à Detroit d'attraper un spot en playoffs mais le peu qu'il a montré permet d'être optimiste.

La question : Blake Griffin peut-il être Top 3 à l'Est ? 
Avec Blake Griffin, les Pistons possèdent enfin une superstar. Detroit avait besoin d'un joueur de ce calibre pour passer un cap et enfin regoûter à la post saison. Griffin et toute la franchise sont ambitieux et l'intérieur a déjà déclaré que l'avantage du terrain était envisageable… Pour atteindre un si beau résultat, Detroit aura besoin d'un Blake Griffin transcendé, au niveau de ses meilleures années chez les Clippers. En signant chez les Pistons, Griffin s'éloigne des monstres de la Conférence Ouest et postule parmi les tous meilleurs de ce côté des USA. Il faudra bien ça pour atteindre les objectifs annoncés.

Le scénario attendu : En ayant passé tout l'été avec André Drummond, Blake trouve naturellement sa place dans le roster. Principale menace offensive, à la fois porteur de balle et finisseur, Griffin laisse la raquette à Drummond et s'éloigne de plus en plus, conformément à la tendance qui règne en NBA. All-Star évidement, Blake Griffin porte à bout de bras cette équipe de Detroit, qu'il qualifie en playoffs grâce à une belle 6ème place. Il en profite pour gratter une sélection en All-NBA Third Team, la deuxième après 2015.

Blake Griffin Preview Detroit Pistons


Jon Leuer :

La saison passée : (5,4 pts, 4 reb, 0,6 ast) : Out toute la saison après seulement 8 petits matchs, Jon Leuer avait déjà montré quelques signes négatifs au tout début de la saison 2017 2018. Auréolé d'une belle première année avec les Pistons, Jon offrait à Stan Van Gundy une alternative à Tobias Harris en attaque et un stretch four moderne capable d'amener du spacing à toute l'équipe. Avec cette saison blanche, Leuer n'est devenu qu'une ligne de salaire en trop. Et quel salaire : avec 10 M garantis cette année (et autant l'année prochaine), Jon Leuer est simplement le 4ème salaire de l'effectif, derrière le Big 3 Griffin-Drummond-Jackson.

La question : Jon Leuer est il vraiment le back-up de Blake Griffin ? 
Arrivé à court de forme au training camp et encore convalescent suite à une nouvelle opération effectuée sur la fin de l'été, Jon Leuer n'inspire pas la confiance pour la reprise de la saison. Pourtant il est le back-up désigné à Blake Griffin. Quand on connaît l'importance de Griffin mais aussi ses nombreux pépins physiques, il est évident que le Franchise Player des Pistons soit ménagé le plus possible. Jon Leuer pourra-t-il être une alternative crédible ? Difficile à dire mais les solutions sur le banc manquent cruellement. Dwane Casey a beau tester des line-ups improbables, il n'est reste pas moins que Jon Leuer sera très important à Detroit

Le scénario attendu : De retour de blessure, Jon Leuer n'arrive pas à devenir un joueur de basket correct et doit vite être mis de côté par Dwane Casey. Le coach des Pistons aime pourtant mettre Blake Griffin en pivot par séquence mais doit limiter cette option à cause des manques de Leuer. Stanley Johnson et Glenn Robinson sont aussi testés sur ces postes là, ainsi que Henry Ellenson. Sans résultat. .

Jon Leuer Preview Detroit Pistons


Henry Ellenson :

La saison passée (4 pts, 2,1 reb, 0,5 ast) : Sa saison sophomore d'Henry Ellenson fut autant frustrante que sa saison rookie. Incapable de mettre de l'intensité quand le coach des Pistons faisait appel à lui, Ellenson ne vit que par son tir et jusqu'ici, ça n'a jamais pris à Detroit. Unidimensionnel en attaque, Ellenson se trouve être complètement dépassé en défense. Au niveau NBA, impossible de lui faire confiance. Sur la fin de saison quand l'équipe était hors de la course en playoffs, il a pu montrer des choses intéressantes, en enchaînant les matchs mais trop peu pour devenir crédible dans la rotation.

La question : Henry Ellenson n'est-t-il pas qu'un joueur de G-League ? 
Dépassé par le niveau NBA, Henry Ellenson ne trouve finalement grâce que lors des Summer League ou avec le Grand Rapids Drive en G-League. Et finalement, imaginer que le plafond d'Ellenson se situe dans cette ligue mineure n'a rien d’infamant. Pour un jeune joueur comme lui, pratiquer le basket régulièrement est plus important que tout. En montrant qu'il n'a pas le coffre et l'épaisseur pour être un joueur du bout du banc en NBA, Henry Ellenson prouve que sa route le mène ailleurs. Et il est loin d'être le seul à échouer dans cette ligue. 

Le scénario attendu : Malgré la faiblesse de Jon Leuer, Henry Ellenson ne prend pas d'ampleur dans ce roster. Pas assez talentueux, Ellenson sera un échec chez les Pistons. Dwane Casey perd vite patience avec lui et au cœur de l'hiver, le front-office des Pistons l'envoi ailleurs pour récupérer un meneur/un intérieur/un tour de draft. peu importe la contrepartie, Henry Ellenson quitte le Michigan la tête basse.

Henry Ellenson Preview Detroit Pistons

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.