News

L’Humeur du Lundi #7 : Ben Wallace serait-il le plus grand intimidateur de l’Histoire de la NBA ?

Pour un projet externe à PistonsFR, j’ai écrit sur les Intimidateurs du basket NBA, les monstres qui terrorisaient toutes les attaques adverses au point de dégoûter leurs vis-à-vis de tenter quoi que ce soit, sachant que l’effort était vain. En bon passionné des Pistons, j’ai naturellement commencé par Big Ben Wallace et les premiers retours ont confirmé que les observateurs étaient plutôt d’accord avec moi. L’unanimité était telle que qu’elle a même entraînée l’Humeur du Lundi de cette semaine.

Revenons à la base de ce projet : avec Papers Above The Rim, nous avons décidé d’écrire sur les Grands Visages de la NBA, sur les joueurs qui ont fait la légende de ce jeu et qui ont laissé une trace indélébile. En quelque sorte, notre Hall Of Fame à nous. L’idée est de mettre en avant une courte sélection de joueurs sur des thèmes particuliers, ce qui nous permettra d’avoir à la fin tous les personnages qui ont compté. Voila pourquoi nous avons appelé cette série « L’Essence du Jeu ».
L’Essence du Jeu commencera avec les Intimidateurs. Pour nous, être capable de faire basculer un match sans mettre aucun panier est aussi important que de scorer 50 points + le shoot au buzzer. Le teasing étant passé par là, je peux déjà dire que ce projet concernera 4 intimidateurs (Ben Wallace, Ron Artest, Andreï Kirilenko et Marcus Camby, mais j’y reviendrai) et associera graphisme, rédaction et… une dernière surprise qui sera révélée ce soir ! 3 personnes aux manettes et un numéro par semaine dédié à chaque intimidateur, dès mercredi.
On commencera par Ben Wallace, qui pour moi, représente l’intimidateur parfait. Rim-protector de génie malgré son déficit de taille, intelligent et mobile, Big Ben a dirigé l’escouade la plus défensive des années 2000. A coté de Big Ben, les 3 autres joueurs que nous avons chroniqué méritent aussi d’être considéré, comme Artest qui a réussit à stopper la série de DPOY glanés par Wallace ou Kirilenko cet ailier à tout faire et à tout arrêter. Alors avec le compte Twitter PistonsFR, j’ai proposé aux followers un sondage pour savoir lequel d’entre eux avait était considéré comme le meilleur intimidateur :

Le résultat fut un plébiscite : 76% en faveur de Big Ben Wallace, alors que j’avais proposé 4 joueurs aux qualités bien différentes. Tous sont à peu près de la même époque, donc la notoriété n’a pas pu compter. Ron Artest a eu un titre de défenseur de l’année et a gagné avec les Lakers, quand Kirilenko a fait partit d’une équipe du Jazz des plus populaires. Ainsi pas d’avantage pour Wallace, si ce n’est que l’audience PistonsFR doit avoir quelques sentiments pour lui…
La question restera aujourd’hui ouverte mais la tendance va clairement dans le sens de Wallace. Beaucoup de pression donc pour nous qui allons essayer de faire au mieux pour rendre hommage au pivot qui aura marqué l’Histoire des Detroit Pistons et l’Histoire de la NBA. 
Rendez-vous mercredi !