Les 5 bonnes questions avant le training-camp des Pistons

Alors que le training camp approche à grand pas, les Pistons sont toujours entourés par certains interrogations : personne ne sait exactement comment l'équipe va jouer, ni même quels joueurs seront alignés dans le 5 majeur. 
Éditeur sur Pistons.com, Keith Langlois a disserté sur 5 questions, essayant de savoir quels seront les points à observer quand le training camp débutera. Malgré des réponses très pertinentes, on s'est quand même amusé à donner notre avis aussi. Pistons.com contre PistonsFr.com, c'est maintenant ! 

Dwane Casey | PistonsFR, actualité des Detroit Pistons en France

À quoi ressemblera l'attaque de Dwane Casey ? 

Pour Keith Langlois : Son attaque à Toronto était axée sur le périmètre, menée par Kyle Lowry et DeMar DeRozan, alors qu les deux All-Star des Pistons Andre Drummond et Blake Griffin sont deux joueurs intérieurs. Casey a parlé de la nécessité de tirer beaucoup plus de 3-points que le 29 par match des Pistons la saison dernière, qui était pourtant un record de franchise et dans la moyenne NBA. Il a spécifiquement impliqué Blake Griffin dans ses propos.

Pour PistonsFR : La Summer League ne prouve pas grand chose mais les Pistons ont donné carte blanche à Henry Ellenson (l'équivalent SL de Griffin) pour dégainer et les arrières Kennard et Thomas cherchaient à chaque transition à étirer le jeu dans le corner. Il est fort probable que Drummond soit seul dans la raquette et que Blake Griffin joue le plus au large possible.


Qui prendra les deux places dans le 5 qui restent à donner ? 

Pour Keith Langlois : Il n'y a pas de suspens quant à l'identité de trois starters : Griffin, Drummond et Reggie Jackson. Il y a ensuite trois joueurs pour les deux autres places : Stanley Johnson, Reggie Bullock et Kennard. La logique serait que Johnson et Bullock commencent, même si une combinaison des trois est envisageable. Si Casey souhaite le plus de shooteurs pendant les minutes que Drummond et Griffin passent ensemble, alors la paire Bullock-Kennard sera la meilleure. Mais cette configuration bloque  Johnson sur le banc quand les meilleurs ailiers adverses seront sur le terrain. 

Pour PistonsFR : Langlois oublie un peu vite Glenn Robinson III qui pourrait très bien jouer les troubles-fêtes dans cette histoire. Les qualités de playmakers de Luke Kennard seraient assez inutiles s'il devait jouer la majeure partie de son temps avec Reggie Jackson et Blake Griffin, plutôt gourmands avec la balle. Johnson-Bullock en début de saison semble donc inévitable, avec Kennard-Robinson qui prend le relais en cours d'année.  

PistonsFR, actualité des Detroit Pistons en France

Qui sera le premier interieur à sortir du banc?

Pour Keith Langlois : Cette question vaut principalement à cause de la santé de Jon Leuer, opéré du genou droit il y a trois semaines. Les autres joueurs à l’intérieur sont Henry Ellenson et Zaza Pachulia. La capacité de Stanley Johnson à tenir la plupart des intérieurs NBA pourrait aussi en faire un candidat certain. Avec la volonté de Casey de tenter plus de trois points, Ellenson pourrait prendre des minutes en pivot, à condition que ses problèmes d'adresse soient réglés.

Pour PistonsFR : Clairement, on croise les doigts pour un retour rapide de Leuer. Ellenson est beaucoup trop tendre pour la NBA et Zaza Pachulia... c'est non ! On touche là les limites du roster : Blake Griffin et Andre Drummond vont devoir énormément jouer et quand on connait la facette injury-prone du premier, nous sommes en droit d'être inquiet. La seule solution serait de limiter leurs minutes ensemble et de décaler Blake en pivot quand Drummond sort. Il restera encore l'option Johnny Hamilton, pivot signé pour le training-camp.


Quel rookie aura sa chance en premier ?

Pour Keith Langlois : Ed Stefanski était sincère quand il a dit qu’il pensait qu’un des deux rookies, Khyri Thomas ou Bruce Brown, aurait sa place dans la rotation. Les deux ont des qualités communes - endurance, puissance et mentalité défensive. Thomas est un meilleur tireur, Brown a un peu plus de taille et de rebond. Obtenir sa chance le premier peut dépendre de qui est blessé - Brown serait plus susceptible de prendre des minutes si Johnson ou Glenn Robinson étaient blessés, par exemple.

Pour PistonsFR : Alors que les Pistons n'avaient qu'un seul choix, loin au second tour, le front-office a fait des miracles en récupérant Khyri Thomas. Ce dernier, défenseur de l'année de la Big East à deux reprises, me semble capable d'apporter de suite en NBA. La concurrence est relevée sur les postes 2/3 mais après un passage obligatoire chez le Grand Rapid Drive en G-League pour s'acclimater, il est fort probable que Khyri Thomas soit au coude à coude avec Bullock et Kennard à l’arrière. Son age sera un bon point pour lui.


Quel jeune joueur se mettra le plus en évidence? 

Pour Keith Langlois : Les qualités de formateur de Dwane Casey ne sont plus à démontrer et des progrès sont attendus chez trois joueurs en particuliers : Johnson, Ellenson et Kennard. Les Pistons ont besoin qu'ils deviennent des contributeurs réguliers. Ils ont besoin qu'ils se rapprochent de la productions des Griffin, Drummond et Jackson. Après l'éclosion de Bullock, il serait temps pour Johnson, Ellenson, Kennard et même Robinson de faire ce pas.

Pour PistonsFR : Plus tôt cet été, trois joueurs avaient été supposé être les grands gagnants de l'arrivée de Casey, dont deux jeunes, Kennard et Johnson. Dans la dernière année de son contrat, Stanley Johnson joue son va-tout cette saison. On peut encore mettre certains de ses problèmes sur le dos de Stan Van Gundy mais en cas de récidive, ça sera la fin de sa carrière à Detroit. Quand à Luke Kennard, on imagine que le coaching de Dwane Casey peut lui faire passer un cap, peut-être pas assez pour rattraper Donovan Mitchell mais au moins pour s'en rapprocher.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.