Ben Wallace milite pour voir Chauncey Billups devenir GM des Pistons

Quand Stan Van Gundy a quitté les Detroit Pistons et que Tom Gores a choisi de revoir toute l'organisation de son front-office, beaucoup de fans ont pensé à Chauncey Billups. Malheureusement aucun rapprochement n'a eu lieu mais l'espoir demeure. Aujourd'hui c’est Ben Wallace, autre légende des Pistons, qui a ajouté sa pierre à l'édifice.

Chauncey Billups et Ben Wallace | PistonsFR, actualité des Detroit Pistons en France


Chauncey Billups et les Detroit Pistons, voici une relation qui semblait naturelle. Billups veut un poste de Général Manager et s'était même beaucoup rapproché de Cleveland. Alors que les Pistons ont revu de fond en comble leur organigramme, ils n'ont aujourd'hui techniquement pas de General Manager. La rumeur Chauncey Billups comme GM de l'équipe a donc toujours lieu d'être et c'est Ben Wallace, le coéquipier de Billups lors de la dynastie Pistons des années 2000, qui a remis une pièce dans la machine : 

J'adorerais voir Chauncey à la tête des opérations avec les Pistons. Je pense qu'il ferait du bien en tant que leader qui a remporté un titre ici. Je pense que la ville elle-même aimerait voir Chauncey ici, faire un bon boulot au front office.

La voix de Big Ben Wallace porte, surtout depuis qu'il s’est investi dans le Grand Rapid Drive, l'équipe de G-League des Pistons. Devenu président des opérations basket en même temps que co-propriétaire de l'équipe du Drive, Wallace parle ainsi en homme du terrain, lui qui a connu Billups au quotidien, si bien qu'il le pense capable de faire le boulot de GM :

En tant que coéquipier, je sais qu'il est plus que capable de diriger une équipe. J'ai été dans le vestiaire avec lui. J'ai été à la guerre avec lui. Il a réussi à me tenir avec Rasheed alors je sais qu'il peut gérer un front office.

Un obstacle nommé Ed Stefanski

Depuis le limogeage Stan Van Gundy en tant qu'entraîneur et président des Pistons, Tom Gores, le propriétaire a ré-organisé totalement son front-office. Lors de sa recherche de coach, il a engagé Ed Stefanski en tant que conseiller principal pour dans un premier temps diriger l'équipe de consultant qui a finalement sélectionné Dwane Casey. Mais Ed Stefanski a donc fini par s'imposer comme l'homme de base de la (semi) reconstruction des Pistons et prend une énorme place dans l'organigramme désormais.

Alors bien qu'il n'y ait pas de GM officiel, Stefanski est le leader des opérations basketball, prenant de fait la place que pourrait convoiter Mr Big Shot. Selon les insiders locaux, cette situation finalement inédite ne devrait pas durer et Stefanski devrait obtenir un titre officiel assez vite : président d’équipe ou directeur général selon les sources qui s'opposent.


Est-ce que Billups pourrait rejoindre les Pistons dans un poste plus mineur, lui qui n'a finalement pas d’expérience en tant que décisionnaire ? Stefanski a fait un travail remarquable cet été, ajustant son roster malgré une flexibilité quasi nulle, choisissant des joueurs prometteurs à la draft, attirant le très convoité Malik Rose et évidemment signant un coup de maître avec la venue de Dwane Casey. Réussir à faire venir une légende de la Motown dans l’encadrement de la franchise serait la cerise sur le gâteau !

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.