Histoire des Detroit Pistons : les meilleures performances individuelles (points, rebonds, assists...)

Sur PistonsFR, on profite de la pause estivale pour se plonger dans l'Histoire de la NBA et des Detroit Pistons. Aujourd'hui, on s’intéresse aux records de franchise en termes de points, de passes décisives, de rebonds, sur toutes les saison confondues. 
Qui a marqué le plus de point sur un seul match pour les Pistons ? Qui a distribué le plus d'assist sur une rencontre à Detroit....

Les plus grandes performances individuelles sur un match dans l'histoire des Detroit Pistons

Plus grand nombre de points marqués sur un match pour les Pistons : 57 points pour Jerry Stackhouse contre les Bulls en 2001.

Face à la franchise ennemie, Jerry Stackhouse écrit l'histoire des Pistons. Sur une seule rencontre, il marque 57 points, soit plus de la moitié des points des Pistons qui l'emportent facilement ce soir-là 110-83. 

Stackhouse score 24 points à la fin du premier quart-temps. Il finit la première mi-temps avec 29 points mais ces coéquipiers continuent à le goinfrer de ballon pour atteindre le record. Il finit alors par devenir le joueur des Pistons ayant inscrit le plus grand nombre de points dans toute l’histoire de la franchise, dépassant de peu Kelly Tripucka qui avait marqué 56 points en 1983.

Plus grand nombre de passes décisives distribuées sur un match pour les Pistons : 25 assists pour Isiah Thomas contre les Mavericks en 1985.

Impossible de trouver quelqu'un d'autre que le meilleur passeur de l'histoire des Detroit Pistons (9061 assists) pour la meilleure performance individuelle en terme de passes décisives. Contre les Mavs en février 1985, Isiah Thomas distribue à Bill Laimbeer, Terry Tyler ou John Long 25 caviars, pour permettre aux Pistons de s'imposer 124-119.

Serial passeur, Thomas possède 4 des 5 plus grandes performances à la passe sur un seul match dans l'histoire des Detroit Pistons. Seul... Brandon Jennings avec 21 passes décisives arrivera à s'intercaler à la 3eme position.


Plus grand nombre de rebonds attrapés sur un match pour les Pistons : 34 rebonds pour Dennis Rodman contre les Pacers en 1992.

Ben Wallace, Bob Lanier, Andre Drummmond, les aspirateurs à rebonds ne manquent pas dans l'histoire des Pistons. Et c'est Dennis Rodman qui réussira le meilleur total de rebond sur un seul match, avec 34 unités contre les Pacers, dans un match que Detroit gagnera 110-107. 16 rebonds défensifs, 18 rebonds offensifs, The Worm se permet des chiffres aujourd'hui inimaginables. 

En 1992, les Bad Boys se rapprocheront de la fin mais Rodman lui est sur la pente ascendante. Cette année-là Rodman prend même 18,7 rebonds en moyenne par match, la moyenne la plus élevée depuis Wilt Chamberlain en 1973.


Plus grand nombre d'interceptions sur un match pour les Pistons : 8 interceptions par Chris Ford contre les Warriors en 1977.

Moins connu que ses illustres successeurs, Chris Ford a quand même sa place dans le livre d'histoire des Pistons. En 1977, il vole 8 ballons dans une seule rencontre, ce qui représente la meilleure performance en termes d'interception pour les Detroit Pistons.
Ford passera 6 saisons chez les Pistons avant de continuer son aventure aux Celtics en 78. Il affiche près de 800 matchs en carrière, avec "seulement" 1, 6 interceptions de moyenne. Autant dire que sa performance contre les Warriors avait quelque chose d'extraordinaire.

Plus grand nombre de contres sur un match pour les Pistons : 10 contres par Edgar Jones en 1977 et par Ben Wallace en 2002 (2 fois).

Sonnez les cloches pour Big Ben ! En 2002 contre Milwaukee et contre Miami, Wallace bloque 10 ballons, la meilleure performance en termes de blocks dans l'histoire des Detroit Pistons. Big Ben profite de ces deux rencontres pour réaliser les deux seuls triples-doubles de sa carrière : 10 points, 17 rebonds, 10 contres contre les Bucks et 12 points, 19 rebonds et 10 contres face au Heat. Symbole de la domination défensive des Pistons de l'époque, le Heat reste bloqué à 68 petits points lors de ce match...

Mais Ben Wallace n'est pas le seul à avoir réalisé 10 contres pour les Pistons. Il est accompagné d'Edgar Jones qui a passé deux saisons à Detroit entre 1981 et 1983. En 77, Jones réussit 10 contres dans un match où il score 25 points et prend 13 rebonds !

Plus grand nombre de tirs rentrés sur un match pour les Pistons : 22 tirs rentrés par Dave Bing contre les Bulls en 1971.

On entre ici dans le rétro, au plus profond de l'histoire de la NBA. En 1971, 8 ans après le début des statistiques, Dave Bing rentre 22 tirs dans un seul match, ce qui représente le plus haut total pour un Piston. A titre de comparaison, Bob Lanier, deuxième scoreur, en met seulement 8 dans ce match-là. Bing en profite pour scorer 54 points, soit la 3ème meilleure performance de l'histoire des Detroit Pistons !
Meneur atypique, Dave Bing prenait énormément de shoot pour un meneur, quasiment plus qu'aucun autre et en mettait beaucoup. Mais soyons modeste : Bing et ses 22 paniers sont loin de Rick Barry et de ses 30 shoots rentrés en 1974 !

Dave Bing | PistonsFr, actualité des Detroit Pistons en France

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.