News

Ca sent le coach rookie à Detroit : Juwan Howard et Kenny Smith en pôle position

La recherche d’un head-coach s’accélère pour les Detroit Pistons. La presse américaine a lâché deux informations concernant le poste d’entraîneur, laissé vacant par Stan Van Gundy : Juwan Howard, assistant au Heat de Miami et plus étonnant Kenny Smith, analyste à ESPN. Deux candidats sans grande expérience.

Kenny Smith | PistonsFR, actualité des Detroit Pistons en France
C’est le journaliste de Yahoo ! Shams Charania a d’abord commencé par une petite « ShamBomb » sur Twitter. Selon ces sources, les Pistons ont prévu de rencontrer Kenny Smith et réfléchissent sérieusement à lui proposer le rôle de coach pour la saison à venir. Kenny « The Jet » Smith, actuellement Studio Analyst pour TNT et vedette de « Inside the NBA » n’a aucune expérience de coaching en NBA mais répète depuis de longs mois maintenant qu’un poste dans la Ligue l’intéresse. L’information a été corroborée plus tard dans la soirée, d’autres sources confirmant que des représentants du propriétaire des Pistons ont déjà rencontré Smith à Los Angeles au cours des dernières semaines.
Plus tard dans la soirée, le Detroit Free Press a parlé de son côté d’un autre entretien pour le poste de coach des Pistons : Juwan Howard, assistant au Heat depuis 2013 et ancien joueur aux 19 saisons en NBA. Howard est le 2ème membre de l’organisation du Miami Heat à être envisagé par les Pistons, qui avait déjà sondé (sans succès) Shane Battier.
Les premiers échos lors du départ de Stan Van Gundy faisaient état d’un intérêt particulier des Pistons pour un coach expérimenté. Mais avec un front-office en lambeau (pas de Président des Opérations Basket, un GM plus que précaire), Tom Gores a dû embaucher Ed Stefanski en tant que conseiller chargé du processus de recrutement. Doit-on voir ici des premiers ajustements ?

Les Pistons ne peuvent pas attendre, ils ont Blake Griffin

Le nom du futur coach des Pistons ne devrait plus tarder à tomber. Stefanski s’est même entouré d’une équipe de consultants pour juger des différents candidats : Bernie Bickerstaff et Jim Lynam l’aideront à désigner le prochain head-coach. Et même si d’autres noms sont à l’étude (Hammond, Udoko, Nurse…), Smith et Howard tiennent fermement la corde.
Les Pistons pourraient se retrouver en novembre prochain avec un head-coach qui découvre la NBA. Après tout, d’autres équipes l’ont déjà fait à différents niveaux. Mais les Pistons ne sont ni candidats au titre façon Cleveland, ni en reconstruction façon Atlanta. L’arrivée de Blake Griffin a enclenché un compte à rebours de 2 saisons pendant lesquelles Detroit doit absolument gagner.
Même s’ils ont terminé la saison 2017-18 avec un bilan de 39-43 et ont raté les playoffs pour la deuxième saison consécutive, on s’attendait à ce que les Pistons gardent Stan Van Gundy, au moins pour le voir coacher Blake Griffin et Andre Drummond pendant une saison complète. Tom Gores a supprimé cette option en révoquant SVG mais a toujours assuré vouloir gagner. Ainsi les recherches d’Ed Stefanski sont surprenantes, sauf si le consultant estime que le mieux placé dans la situation actuelle et un  coach sans expérience.
Mais pour l’instant, personne ne va critiquer un choix qui n’est même pas encore finalisé. Ne soyons pas hypocrites, nous sommes les premiers à militer pour que Chauncey Billups obtienne le poste de Président des Opérations Basket, lui qui a finalement peu prouvé dans un bureau… Juwan Howard et Kenny Smith ne sont pas les premiers choix, ni les deuxièmes, troisièmes ou quatrièmes, mais le calibre d’un Dwane Casey est peut-être inaccessible pour les Pistons aujourd’hui. Dur à encaisser pour les fans qui regretteront sans doute assez vite Van Gundy…