Pistons-Grizzlies (117-130) : Blow-out face au tank de Memphis

Les Pistons sont en roue libre pour cette fin de saison. Sans enjeu et sans Blake Griffin, Detroit ne cherche même plus à combattre dignement. Contre Memphis qui ne vise que une place à la draft, les Pistons n'ont jamais mené une seule minute et s'inclinent par 13 points d'écart.


La défaite de Detroit est encore plus triste quand on jette un œil au roster proposé par Memphis : une série de joueur de "seconde zone" destinés à remplacer les 3/4 de l'effectif déjà à l'infirmerie. De seconde zone peut-être mais avec du cœur, soit tout ce qui manque encore à ces Pistons. MarShon Brooks, Dillon Brooks et Kobi Simmons entament donc bien mieux la rencontre que Detroit. Comme trop souvent le jeu offensif proposé par les hommes de Van Gundy se limite à des shoots en première intention et très vite, le match se transforme en concours à 3-pts

Tout le monde va s'y mettre coté Detroit Pistons et sous l'impulsion de Tolliver, Ellenson et Kennard le record de franchise à 3-points va tomber pendant cette défaite : 23 réussites pour 47 tentatives ! Mais avec une défense aussi ridicule, Detroit prend vite 20 points de retard au cœur du deuxième quart-temps. Il faudra tous les efforts de Kennard et de Tolliver pour recoller à la mi-temps (56-62).

"Notre défense était horrible. Notre effort était mauvais. Notre concentration était mauvaise." En une phrase, Stan Van Gundy résume le problème des Pistons en cette fin de saison. La première période est foirée dans les grandes largueurs alors que les Grizzlies n'ont même pas envie de gagner. Et il n'y aura pas de réaction en deuxième mi-temps.

Memphis régale son public pour la dernière à domicile

Après une saison de tanking, les Grizzlies ont à cœur de faire plaisir à leurs fans. Brooks et surtout Marc Gasol accélèrent et gardent Detroit bien loin derrière. Le festival de 3-pts continue pour les deux équipes mais le semblant de défense de Memphis est toujours plus efficace que le néant proposé par les Pistons.

Ish Smith et le banc entretiennent certes la flamme mais l'incapacité des Pistons a venir dans la raquette des hommes du Tennessee les empêchent de recoller au score. Si de loin le festival est total, de près il n'y a plus personne : les Pistons réalisent moins d'un tiers de leurs tirs à deux points, soit un faiblard 15/46 pendant que Memphis est à 64% à cette distance.

Detroit ne reviendra pas et s'incline finalement assez lourdement. Plus qu'une défaite, la perte de ce match signifie que les Pistons finiront avec un bilan négatif puisqu'ils sont aujourd'hui à 38-42 avec deux matchs restants. Ils joueront leur dernier match à domicile cette nuit contre les numéros
1 à l'Est, Toronto, et termineront la saison NBA mercredi à Chicago.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.