Blake Griffin, futur leader des Pistons ?

Siège vacant depuis de longues années chez les Detroit Pistons, le leadership pourrait finalement revenir à Blake Griffin, arrivé en février dernier. Ni Andre Drummond, ni Reggie Jackson n'ont convaincu dans ce rôle, qui leur avait été confié à défaut ces 3 dernières saisons.



On ne blâmera pas Dre et Jax qui ont sans doute été investis leaders sans être réellement préparés. Le statut d'unique All-Star de l'équipe du premier lui a pas permis de faire mieux que le second, qui avait déjà pris ce rôle à la faveur de sa participation aux playoffs avec OKC, quand le reste de l'effectif était vierge de toute post-saison.

Avec Blake Griffin, les choses pourraient peut-être changer. 5 fois All-Star, tête d'affiche des Clippers malgré la présence de Chris Paul et DeAndre Jordan, le rouquin le plus célèbre de la NBA a pour lui un passif sportif, une crédibilité et une vrai importance dans cette Ligue. Arrivé en cours de saison chez les Pistons, Griffin n'est pas entré dans le jeu de "à qui appartient cette équipe", trop occupé à s’intégrer et à essayer - sans succès - de qualifier Detroit pour les playoffs.
Cet été, la question du leardership reviendra sur la table et les trois têtes de gondole du projet devront se mettre d'accord. Le retour en grâce de l'équipe passera par cette entente et si on écoute bien Reggie Jackson, les choses pourraient se mettre en place assez naturellement :

Je pense que cela peut être collectif. L'une de mes boissons préférées est le Shirley Temple. Alors Dre peut être le Sprite, Blake peut être la grenadine et je serais juste la paille qui remue la boisson. C'est le rôle parfait pour un meneur !

Reggie Jackson qui accepte de se mettre dans l'ombre pour laisser les autres briller, quel chemin parcouru depuis la saison 2016 !! Il faut dire qu'avec deux grosses blessures successives, Jackson a eu l’occasion de remettre les choses en perspective : quand il force comme sur la fin de la saison 2016-2017, rien ne fonctionne. Mais sans lui, comme pendant cette saison, il manque aux Pistons un petit quelque chose. L'ancien du Thunder a donc eu de quoi satisfaire son ego tout en acceptant de voir son rôle diminuer en faveur de Blake Griffin et d'Andre Drummond.

Tom Gores et Van Gundy poussent pour donner l'équipe à Blake Griffin


Tom Gores et Stan Van Gundy. Propriétaire et président/coach (pour combien de temps encore ?) sont sur la même longueur d'onde au sujet de Blake Griffin. Pour les deux hommes, BG va porter l'équipe et doit accepter son rôle de franchise-player :

Ce qui m'a surpris chez Blake, c'est qu'il est un leader. Il est en fait un vrai leader. Au-delà de ses capacités athlétiques et de tout ça, je pense que Blake va être génial pour nous. Tom Gores
C'est un rôle qu'il devra prendre. Clairement, il est le gars le plus accompli de notre équipe jusqu'à maintenant. Cinq fois All-Star. Les gars le regardent et je pense qu'il veut ça. Ils vont voir ce qu'il fait et écouter ce qu'il dit. Stan Van Gundy

Les têtes pensantes des Pistons ont du être aux anges quand Griffin lui-même a pris l'initiative de s'adresser à l'équipe lors de la réunion de fin de saison avant que les joueurs ne partent en vacances. Si Blake Griffin a la volonté de diriger cette équipe et que ses coéquipiers veulent le voir assumer le leadership, les Pistons peuvent s'imaginer une saison qui démarrerait sous un jour plus apaisé. Et un camp d'entraînement complet pourrait permettre à BG de s'installer pleinement dans ce rôle.

Si la saison s'est finie en roue libre dans le Michigan, le sentiment général vire à l'optimisme pour la saison à venir. Reggie Jackson ou le vétéran Anthony Tolliver ont notamment déclaré qu'ils avaient hâte de retourner sur le terrain pour bosser la cohésion d'équipe. On attend maintenant de juger sur pièce dans les prochains mois.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.