Non classé

Pistons-Hawks (115-118) : Faillite de la défense à Detroit

L’état de grâce est terminé pour les Pistons. Contre le dernier de la NBA, les Pistons s’inclinent piteusement. Les premiers moments de difficultés pour Blake Griffin s’associent à une défense proche du néant. Il faut se reprendre pour espérer accéder aux playoffs.
Résumé du match Pistons-Hawks | PistonsFR, actualité des Detroit Pistons en France
Après 5 victoires consécutives, Detroit a chuté face aux Clippers. Ce qui aurait dû être un accident de parcours vite effacé par une victoire contre au match suivant s’est transformé en un début de série de défaite. Les Pistons n’ont pas eu de chance, tombant sur un grand Dewayne Dedmon, auteur de son meilleur match en carrière avec 20 points et 13 rebonds. Mais c’est sa propre faillite en defense qui a coûté cher sur ce match.
Dans un rencontre de série, les Pistons n’ont longtemps fait que répondre à Atlanta. Leur prise en main du match (+6, 99-93) au début du dernier quart-temps n’était pas un hold-up mais c’est en toute logique qu’Atlanta a fini par s’imposer. Portés par Dennis Schroder (23 points et sept assists) et Dewayne Dedmon, les Hawks ont aussi bénéficié de l’apport de l’ancien Piston Ersan Ilyasova (19 points) pour s’imposer une 18ème fois dans cette saison NBA.
Coté Pistons la paire Griffin/Drummond ne rayonne plus du tout. Si Drummond a terminé avec 25 points, 15 rebonds, trois blocks et Blake Griffin 23 points, 7 rebonds et 6 passes, on retient surtout une absence de complicité entre les deux et une prestation totalement ratée de l’ancien Clipper : un nombre incalculable de mauvaise décision, des shoots forcés et sans rythme (3/10 de loin) ou une contribution au jeu offensif des Pistons inexistante. De loin son plus mauvais match depuis son arrivée dans le Michigan.

Encore deux match avant le All-Star Game 

Si son nouveau franchise-player a du le décevoir, Stan Van Gundy peut en revanche compter sur Reggie Bullock. 20 points pour l’arrière des Pistons mais 18 en première période. Il y aura des questions à se poser sur les 2eme mi-temps de Bullock puisqu’il avait réalisé une « performance » similaire contre les Clippers (16 pts à la mi-temps, 19 au total). Néanmoins c’est grâce à lui qui Detroit a tenu dans le match, lâché par sa raquette trop friable : 40 points dans la peinture pour les Hawks, et 37 lancers francs concédés.
Dans ce marasme, les recrues Jameer Nelson et James Ennis ont fait leurs débuts et ont combiné 20 points. Ils n’ont pas étés ridicules par rapport au reste des starters mais on observe déjà que Langston Galloway, si efficace depuis le départ d’Avery Bradley, a été remisé au placard par Stan Van Gundy.
Pistons et Hawks se sont échangé le leadership plus d’une dizaine de fois mais Schroder et Dedmon ont été plus décisif que Griffin qui a monopolisé les dernières minutes avec plus ou moins de réussite.
Après ce revers, les Pistons ont encore deux autres matchs à la Little Caesars Arena cette semaine, contre les Pelicans et de nouveau contre les Hawks. Après viendra le temps du All-Star Game pour Drummond et des premiers bilan pour les autres.