Non classé

Pistons-Grizzlies (104-102) : Blake Griffin réussit sa première à Detroit

Le premier match de Blake Griffin sous le maillot des Detroit Pistons se sera finalement conclu par une victoire. Déjà décisif pour Detroit, Blake démontre pourquoi Stan Van Gundy tenait absolument à l’ancien Clipper. Son association avec Andre Drummond promet.

Blake Grififn décisif pour les Pistons | Pistons FR actualité de Detroit en France
A peine 72h après avoir appris son trade choc des Clippers vers les Pistons, Blake Griffin est bien en tenue pour disputer sa première rencontre dans la Little Caesars Arena. Avec un T-shirt posé sur chaque siège avant le match, on peut dire que l’organisation des Pistons avait mis les petits plats dans les grands pour accueillir Blake. L’allier fort est bien entendu titulaire et se permet même de marquer le premier panier du match.
Légitimement limité dans sa connaissance des systèmes de Van Gundy, « Quake » ne force rien et essaye simplement d’être agressif dans la raquette. Effet Kiss-Cool d’avoir signé une superstar, les coups de sifflets se font bien plus simple et Griffin shootera 13 lancers dans le match, dont 6 dans ce premier quart. Si les Pistons prennent les premiers la tête dans ce match, le passage de Griffin sur le banc permet à Memphis de revenir et de prendre la tête, porté par un 5 improbable mais qui ne lâche rien (Martin, Shelden, Brooks).
En l’absence de Blake Griffin, les Pistons jouent beaucoup sur Drummond qui force énormément et finit par se frustrer en accumulant les fautes. Heureusement le retour de Blake permet de nouvelles opportunités pour Andre, en témoigne cet alley-oop en transition entre les deux hommes qui promet déjà un début de showtime à Detroit.

Un peu de lumière sur les Pistons grâce à Griffin

Si Blake Griffin ne peut commencer la deuxième mi-temps à cause d’un maillot oublié, il est bien là pour remmetre les Pistons sur de bons rails : il marque les 7 premiers points de Detroit et passe ensuite la main à Bullock et Johnson. Si Stanley est globalement maladroit, Reggie Bullock lui se régale et score 15 points à 5/10, ne prenant que des shoots évidents. Il sera finalement assez dur pour Kennard de le déloger.
Solidement en tête, les Pistons vont une deuxième fois se laisser rattraper par les Grizzlies, une deuxième fois alors que Blake Griffin est sur le banc. Andre Drummond se réveille enfin mais Memphis ne lâche rien du tout et va prend 4 points d’avance à 6 minutes de la fin. Mais pour que la première de Blake Griffin se solde par une victoire, Anthony Tolliver profite des espaces laissés par la nouvelle star de Detroit et score 5 points d’affilée pour offrir un matelas aux Pistons (103-100).
Memphis ne reviendra pas et les Pistons s’imposent après un match extrêmement difficile 104-102. Blake Griffin finit à 24 points, 10 rebonds, 5 passes, faisant de lui le premier joueur depuis Grant Hill à terminer avec au moins 20 points et 10 rebonds pour son premier match sous le maillot des Pistons. Le nouveau chapitre commence bien !