Non classé

Pistons-Blazers (111-91) : Detroit, puissance 4 !

Quatrième victoire consécutive pour les Detroit Pistons qui remontent enfin la pente. Depuis l’annonce du trade de Blake Griffin, Detroit est invaincu et réussit les tests les uns après les autres. Les playoffs NBA ne sont plus très loin.

Résumé du match Pistons-Blazers | PistonsFr, actualité de Detroit en France
Blake Griffin est donc toujours invaincu avec les Pistons. Après Memphis et Miami, le challenge proposé aux Pistons montait d’un cran avec la réception des Portland TrailBlazers. Et pourtant Griffin et Drummond n’ont fait qu’une bouchée des potes de Lillard.
Le début de match est rude entre les deux équipes mais Blake Griffin se charge de donner un peu de lumière : en transition il envoie une passe magique depuis le milieu du terrain pour le alley-oop de Drummond. La connexion entre les deux fonctionne bien mais Stan Van Gundy limite tout de même leur minutes en commun. Alors quand Drummond sort, Griffin se régale et monopolise le jeu. Il score les 10 derniers points des Pistons dans le premier quart.
Choix payant de la part de SVG puisque c’est au tour de Drummond de martyriser la défense de Portland dés le début du 2eme quart. Les Pistons se détachent enfin et prennent 13 points d’avance dès le retour de BG. Mais Portland ne lâche pas et score 10 points d’affilée, la défense des Pistons jusque là solide commençant à prendre l’eau. A la mi-temps, Detroit reste devant mais peut s’en vouloir.


Ish et Johnson dictent leur loi face à Portland

On le savait, la présence de Blake Griffin allait obligé les défenses à ignorer certains joueurs. Une fois Bullock, l’autre fois Ish Smith et cette fois, c’est tout le banc qui profite des espaces. Le départ de Bradley redonne du temps de jeu à Galloway qui ne le gâche pas : 13 pts à 5/8 et 6 passes décisives. Mais dans ce 3eme quart, ce sont les starters Ish Smith et Stanley Johnson qui prennent le match en main : les Pistons se donnent 18 points d’avance et Stan Van Gundy relance la paire Griffin/Drummond pour sécuriser le tout !
La volonté de se trouver des deux Big Mens est tout simplement géniale et on voit clairement par de petites choses que Drummond cherche constamment à s’adapter à Griffin. Le All-Star pose quand même son double-double avec 17 points et 17 rebonds mais ne tire pas la couverture à lui. Les Pistons se relâchent un peu mais malgré le bon passage des Blazers, l’écart est trop conséquent. Stan Van Gundy se permet même de faire entrer ses 3eme couteaux Reed, Felder, Ellenson et Hearn. Reggie Hearn profite d’ailleurs de son premier passage pour inscrire ses premiers points en tant que Pistons et, symbole fort, c’est Blake Griffin en personne qui lui a remis le ballon du match !
Les Pistons s’imposent donc largement 111-91 et reviennent sur les 76ers pour les playoffs. Prochain match dés jeudi contre les Nets où une 5eme victoire serait la bienvenue.