Non classé

16 victoires pour les Pistons et direction les playoffs ?

Actuels 9ème de la Conférence Est, les Detroit Pistons visent plus que jamais une qualification en playoffs. Irréguliers et désormais obligés de s’ajuster à Blake Griffin, les Pistons entament la dernière ligne droite avec une seule question en tête : de combien de victoires auront-ils besoin pour faire partie des 16 meilleurs de la NBA ?



Blake Griffin Andre Drummond | Pistons FR, actualité des Detroit Pistons en France


La réponse à cette question pourrait se trouver dans les propos de Grant Long. Aujourd’hui analyste des Detroit Pistons pour FOX Sports Detroit, et l’ancien joueur NBA des Atlanta Hawks et des Pistons pense que l’équipe doit atteindre 16 victoires pour avoir une chance de se qualifier en playoffs. Sur les 25 derniers matchs, Detroit devrait donc réaliser un 16-9 ! Dans sa réflexion, Long prend en compte la dernière participation des Pistons aux playoffs et la concurrence sévère à l’Est :

La dernière fois qu’ils ont fait les playoffs, ils étaient à 44-38. Nous avons dépassé la mi-saison et avec un record de 28-29, il ne reste plus beaucoup de temps. Je pense qu’ils peuvent avoir une chance de rattraper les Philadelphie 76ers, mais ils vont devoir être forts. 

Alors qu’aujourd’hui les Pistons sont neuvièmes de la Conférence de l’Est, Philadelphie est septième avec un record de 30-25 mais il ne faudrait pas oublier Miami et son 30-28. A ces difficultés s’ajoute le calendrier des hommes de Van Gundy : les Pistons affronteront Boston dés vendredi, puis Charlotte, Toronto, Milwaukee, Orlando, Miami et les Cavaliers. Soit 5 équipes du Top 8 !

La qualification de Detroit entre les mains de Blake Griffin

Les 5 victoires consécutives au trade de Blake Griffin ont donné de l’espoir, mais l’équipe est toujours en quête de réglages, en témoigne la défaite tragique contre les Hawks, l’une des pires équipes de la ligue. Défaite que Long considère comme très pénalisante, vu la suite des evenements :

Ils doivent battent les équipes qu’ils sont censés battre. Et essayer de trouver des victoires contre de bonnes équipes sur les matchs qui restent. Reggie Jackson revient bientôt et c’est une autre période d’ajustement qui commencera. Ils n’auront pas beaucoup de temps pour l’acclimater à jouer avec Blake. Le temps est vraiment crucial.

Et si le succès des Pistons passait de toute façon par Blake Griffin ? Après tout, Stan Van Gundy et Jeff Bower ont choisi d’aller à contre-courant de la tendance « tout à 3-point » de la NBA pour associer deux grands avec Drummond et Griffin. On a vu que les Pélicans ont mis une saison à trouver leurs marques et il est possible que le temps manque à Detroit, que ces 16 matchs pour se qualifier en playoffs soient inatteignables pour l’instant. Long pense aussi que le développement mettra du temps surtout avec ce changement soudain de philosophie :

J’ai été surpris que les Pistons fassent un trade de cette ampleur. Cela n’est pas arrivé à Detroit depuis longtemps. Surtout, je suis surpris qu’ils aient été capables de changer autant les choses : avant qu’ils ne fassent venir Blake Griffin, ils étaient avant tout une équipe de périmètre essayant de se créer des tirs à 3 points. Maintenant, ils ajoutent Blake Griffin à Andre Drummond. Stan Van Gundy a dû réorienter le jeu offensif, repenser toute l’attaque.

25 matchs avant la fin de la saison et seulement 9 défaites autorisées. Si l’adaptation de Griffin s’accélère brutalement, tout est possible. Sinon les Pistons finiront entre 9 et 11, sans possibilité de s’améliorer par la draft. Le scénario n’est pas catastrophique, puisque l’équipe est verrouillée sur 3 ans mais une qualification en playoffs serait un vrai bol d’air pour l’équipe du Michigan.