Rumeur Evan Fournier aux Pistons : un choix intéressant mais le prix à payer sera lourd

La période pré-All Star Game est propice à de nombreuses rumeurs partout en NBA. Lundi, le pape de la breaking news Adrian Wojnarowski a fait part d'un intérêt de Stan Van Gundy pour le Français d'Orlando Evan Fournier. Fondée ou non, cette rumeur prouve que les Pistons sont en mouvement.

Evan Fournier | PistonsFR, actualité des Detroit Pistons en France


Evan Fournier serait-il le premier Français à jouer pour les Pistons ? Si rien ne nous ferait plus plaisir à PistonsFR, la venue de Vavane reste encore très hypothétique. D'abord parce que les trades à Detroit se font dans la discrétion la plus totale ces dernières saisons et surtout parce qu'une arrivée de Fournier changerait radicalement le visage de cette équipe. Mais l'idée reste très intéressante.

Forts d'un début de saison NBA réussit, les Detroit Pistons se sont repositionnés de façon crédible comme candidats aux playoffs. Stan Van Gundy a fait certains choix forts, comme le retour de Stanley Johnson dans le 5 et le décalage de Tobias Harris au poste 4. Passant de KCP-Morris-Leuer à Bradley-Johnson-Harris, Detroit est une équipe bien plus séduisante, même si les problèmes offensifs de Johnson ont conduit SVG à donner sa chance à Bullock depuis un mois. Une arrivée d'Evan Fournier viendrait s'inscrire dans cette dynamique : l'actuel joueur du Magic serait une solution immédiate pour aider cette équipe à passer un cap. En l'état, Detroit a une équipe pour accrocher les playoffs mais le poste d’ailier demeure sa principale faiblesse.

Dans la meilleure saison de sa carrière, le Français s'éclate offensivement avec un pourcentage à 3-pts (40,5%) qui ferait du bien dans le roster des Pistons un peu limité dans ce domaine. Machine offensive par séquence, Evan surprend aussi le Magic par sa défense : on est certes loin de l'élite défensive à la Avery Bradley mais l'évolution de Fournier dans ce secteur fait plaisir aux observateurs. Un joueur capable de prendre feu et qui n'est pas un boulet en défense, voici un profil qui pourrait plaire à Stan Van Gundy. Surtout que notre Vavane national est aussi un sacré manieur de ballon, là où les Pistons sont plutôt mauvais et obligés de se débrouiller avec des bouts de ficelle depuis le début de la saison. Le nouveau système de jeu avec Drummond qui distribue en tête de raquette a fait long feu et seul Ish Smith semble capable de créer pour les autres.

Faudra-t-il céder Stanley Johnson pour récupérer le Français ?

Alors où placer Evan Fournier dans la rotation ? Définitivement pas en 2 (sauf si Bradley part à la fin de la saison) mais plutôt en 3 où Stanley Johnson ne s'est pas imposé et où Bullock ne constitue pas une assurance tout risque. Alternant entre l’arrière et l'aile à Orlando, le Français ne devrait pas rencontrer trop de difficulté à passer poste 3, bien qu'il ait déjà fait mention de quelques réserves dans le passé. Un frontcourt Fournier-Harris-Drummond aurait plutôt de la gueule pour les Pistons. De la création et de la défense chez Evan, du leadership offensif pour Tobias et un rôle de mastodonte des raquettes pour Andre. Tableau idyllique donc mais soyons conscient que le prix à payer sera lourd.

Loin d'être incontournable en NBA, Evan Fournier a néanmoins acquis un statut de joueur de talent, le genre de basketteur qui ne s'échange pas sans une grosse contrepartie. Orlando est certes vendeur, vu le manque de perspective à moyen terme de son roster mais ne bradera pas son Frenchie pour les beaux yeux de Stan Van Gundy. Oublions dès à présent l'épisode Tobias Harris : le Magic a changé de GM et c'est maintenant John Hammond, l'homme qui a fait de Milwaukee l’avenir de la Conférence Est qui est à la tête des Floridiens (Giannis, Jabari Parker, Malcom Brodgon, Thon Maker, c'est lui!).

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.