Andre Drummond, injustement snobé par les coachs pour le All-Star Game

Stupeur pour les fans des Detroit Pistons hier soir lorsque les remplaçants pour le All Star Game 2018 ont été annoncés. Contre toute attente, Andre Drummond ne figure pas dans cette liste. Comme en 2017, le pivot n'est pas convié au match des étoiles. 

Andre Drummond All-Star Game | PistonsFR, actualité des Detroit Pistons en France


De jeune pivot prometteur, héritier de Ben Wallace, Andre Drummond est passé de ce joueur dont on se moque allègrement à cause de certaines tares difficiles à défendre : naïveté en défense, déplacements pas très intuitifs et surtout faiblesse aux lancers-francs. Son 38% en carrière avant cette saison est absolument honteux quand on ne s’appelle pas Shaq. Et avec les résultats catastrophiques la saison dernière, Drummond n’avait logiquement rien à faire au All Star Game. 

Cette saison, le suspense était plus grand. Collectivement les Pistons ont bien mieux démarré la saison, trustant la 4ème place pendant plusieurs semaines. Aujourd'hui retombés hors zone playoffs suite à 5 défaites consécutives, on note une réelle amélioration de l'équipe de Detroit. Mais surtout cette amélioration est principalement due à Andre Drummond : métamorphosé depuis la reprise, Andre gomme un à un ses défauts, prenant une ampleur bien plus digne d'un All Star. Loin d’être anecdotique, son amélioration aux lancers-francs symbolise la volonté du joueur de franchir un nouveau cap. Et en shootant désormais à 63%, Andre n’est plus le boulet offensif qu'il a pu être par le passé. 

Pourtant fans et coachs l'ont snobé pour ce All Star Game. Si on imaginait pas Drummond être starter pour le All Star Game, la popularité du Pistons étant bien loin de celle de Joël Embiid, on imaginait pas le voir être dépassé par Love, Tatum ou Kanter. Mais la nuit dernière, nous avons franchi un nouveau cap en le voyant recalé par les coachs.

Drummond paye encore la saison dernière


Jetons un œil aux remplaçants choisis par les coachs NBA pour ce All Star Game 2018 : John Wall, Kristaps Porzingis, Victor Oladipo, Kyle Lowry, Bradley Beal, Al Horford et Kevin Love. 

Première tendance : aucun pivot sélectionné pour ce All Star Game ! Le poste était dominé par Drummond à l’Est, les coachs auraient du considérer ce fait. On se retrouve avec un des cinq postes  du basket oublié au All Star Game et son meilleur représentant qui reste à la maison. Deuxième tendance : certaines “déceptions” (Wall, Lowry, Love, dans une moindre mesure Porzingis) n’ont pas refroidi les coachs au moment du choix. Drummond est donc pour eux encore plus décevant ? Troisième tendance : le secteur intérieur est représenté par Horford (maillon fort d'un collectif de génie), Love (critiqué dans sa propre équipe en grosse difficulté) et Porzingis (star d'une équipe classé derrière les Pistons). A chaque comparaison, Andre est soit plus influent, soit mieux classé. Son absence reste un mystère. 

Il est vrai que les dernières semaines ne sont pas roses pour les Pistons. La chute au classement est brutale et si Andre Drummond tient globalement la baraque, il reste capable de se trouer dans les grandes largeurs. Un critère qui a peut-être bloqué les coachs NBA lors de leur sélection des remplaçants pour le All Star Game. Il faudra retenir que pour la deuxième année consécutive, Detroit n’aura pas de représentants au match des étoiles. 

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.