Un départ phénoménal suivi d'une chute terrible : record en NBA pour les Pistons

Après avoir surpris leurs fans et toute la NBA avec un début de saison canon, les Pistons rentrent dans le rang. Mais avec 7 défaites consécutives, les joueurs de Detroit ont activé le mode Montagnes Russes. C’est bien simple, deux séries si différentes, c'est pratiquement du jamais vu en NBA.

Le banc des Pistons | PistonsFR, actualité des Detroit Pistons en France

Contre les Nuggets mardi, les Pistons ont frolé le ridicule, montrant le pire visage possible et s'inclinant sans combattre 84-103. Ce match leur a "permis" de poursuivre leur tragique série en cours : 7 défaites consécutives. Désormais à la tête d'un bilan tout juste en positif (14-13), Detroit doit regretter son bon début de saison. 

Ayant démarré avec un record de 14 victoires pour 6 défaites, les Pistons sont devenus depuis la défaite de mardi la deuxième équipe de l'histoire de la NBA à entamer une saison à 14-6 ou mieux et a perdre ensuite au moins sept matchs consécutifs la même saison. Seul le Jazz d'Utah avait en 2010-2011 débuté avec un 15-5 et perdu huit matchs de suite en fin de saison. Mais là où les hommes de Stan Van Gundy font forts, c'est qu'ils ont enchaîné les deux séries consécutivement !

Alors quel est le vrai Detroit ? Celui qui fait son départ canon de 14-6 ou celui qui perd 7 matchs de suite. Pour répondre franchement, il faut s’intéresser au calendrier : sur les sept défaites de Detroit, toutes sont survenues face à des équipes avec un record positif et quatre d'entres-elles ont été de moins de cinq points. Hormis les matchs contre les Celtics et contre les Nuggets, franchement dégueulasses, les Pistons sont moins mauvais qu'il n'y parait.

Le banc des Pistons | PistonsFR, actualité des Detroit Pistons en France


Rappelons que Detroit n'était pas attendu comme candidat aux playoffs de la Conférence de l'Est et que selon les bookmakers de OddsShark, les Pistons devaient atteindre seulement 38,5 victoires sur l'ensemble de la saison. Si le début de saison laissé augurer un meilleur bilan, on se rapproche doucement de ce chiffre : si les Pistons suivent ce rythme, le bilan serait donc de 42-40 à la fin de l'année.

Il faudra quand même mettre un terme à cette série noire. Heureusement la prochaine rencontre se joue dès ce soir contre les Atlanta Hawks, bons derniers de la Conférence Est avec un bilan de 6 victoires pour 21 défaites. Mais pour information, le Jazz de 2011 n'avait pas réussi à se qualifier pour les playoffs...

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.