Non classé

Pistons-Spurs (93-96) : troisième défaite consécutive pour Detroit

Si les Pistons dépassent pour l’instant toutes les attentes depuis le début de saison, la machine commence à caler. Contre San Antonio, les hommes du Michigan ont enregistré leur troisième revers de rang. Et le plus dur ne fait que commencer.

Reggie Jackson | PistonsFR, actualité des Detroit Pistons en France

Après Washington, après Philadelphie, voila que les Spurs plongent un peu plus les Pistons dans le doute. Toujours attaché à sa 4eme place à l’Est, Detroit commence à regarder derrière. Légitimement, cette méforme n’a rien d’illogique, tant les Pistons ont surpris depuis la reprise. Mais contre San Antonio, Detroit laisse encore échapper un match à sa portée.
Les Spurs était en effet en back-to-back et privés de Kawhi Leonard et de Kyle Anderson, son remplaçant. Mais San Antonio est une équipe expérimentée, capable d’évoluer sans superstar : le meilleur marqueur hier soir est d’ailleurs LaMarcus Aldridge avec ses 17 points mais chaque joueur de San Antonio a délivré une passe décisive.
Stan van Gundy sait le danger que peut représenter la force collective des Texans, qui retrouvent le Français Tony Parker pour remettre de l’ordre et décide donc de modifier son 5 de départ. Exit Stanley Johnson et place à Tolliver, plus expérimenté et chargé de perturber la relation LMA-Gasol. Si la mission a plus ou moins échouée, elle a permis de voir un Johnson intéressant en sortie de banc : le jeune ailier combine 14 pts et 10 reb, son premier double-double de la saison.
Mais celui qui a mené les Pistons toute la rencontre est bien Reggie Jackson : 27 points pour le meneur de Détroit mais seulement 7 en deuxièeme période à 3/10.

Une fin de match mal gérée par les Pistons

Allons directement en deuxième mi-temps. Dans ce match de série, Detroit domine plutôt et va obtenir jusqu’à 9 pts d’avance (59-50). Les Spurs pataugent encore un peu et si Jackson n’est plus aussi chaud qu’en première mi-temps, Ish Smith a parfaitement pris le relais. Sur leur lancée, Detroit peut s’envoler mais l’adresse extérieure de SA fait mal et tout est à refaire à l’entame du dernier quart (73-69).
Pire, ce sont les Spurs qui passent enfin devant (73-75) et il faut un nouveau run pour que les Pistons resurgissent dans ce match (9-0 et 84-79). Le dernier quart est complètement indécis et à 94-93, LMA récupère la faute sur un vilain shoot de Gay et ne rate pas ses lancers. La dernière possession de Tobias ne donnera rien : Detroit repart avec une nouvelle defaite et devra faire face à des Bucks très en forme dés jeudi…