Pistons-Orlando (114-110) : Detroit à deux doigts de succomber au coté obscur

Episode 30
DETROIT NE S’ARRÊTE PLUS

Face à une équipe d'Orlando sans magie,
les Detroit Pistons n'ont même pas eu à faire usage de la Force pour s'imposer.
Alors que les Siths leur avaient infligé 7 revers de suite,
les homme de Maître SVG illuminent de nouveau la Galaxie.
Pourtant l’équilibre est fragile et la tentation de céder au Coté Obscur
s'est encore faite sentir hier avec un 19-0 qui aurait pu être aussi fatal qu'un tir de blaster...


Après cette piètre imitation de Star Wars (mais qui fait honneur aux visuels ignobles diffusés par le CM des Pistons), place au résumé de la rencontre opposant nos Pistons au Magic d'Orlando. Vous le savez, Detroit vient de sortir d'une série "historique" de 7 revers consécutifs et malgré une combativité retrouvée, les certitudes ne sont pas encore revenues et on attendait ce match avec impatience, qui plus est diffusé à une heure française (22h).

D'entrée, on peut dire que les hommes du Michigan savent récompenser ceux qui leur font confiance. Le début de match est excellent, la balle tourne bien et déjà les 3-pts pleuvent. En face Hezonja surnage pour le Magic mais c’est bien les Pistons qui mettent la main sur ce premier quart-temps (36-23), prenant dès le début une belle avance.

Contrairement à son habitude, Detroit ne relâche pas la pression, profitant de l'entrée de la second unit pour s’envoler au score. Sous l'impulsion de Tolliver et de Galloway, les Pistons assomment le Magic de loin : avec 17 tirs réussis en 34 tentatives (5 pour Tolliver, 4 pour Bullock), Detroit égale son record de shoots à 3-points !  

Orlando contre-attaque mais la Force est puissante en ces Pistons.



Cette Star Wars Night renouvelée cette année se passe sous les meilleurs auspices jusqu'au tout début du dernier quart-temps. Sur un énième 3-pts d'Anthony Tolliver, les Pistons mènent de 24 pts (105-81) et on se dirige vers un très long garbage time. Pourtant c'est précisément à ce moment là que le Magic va se réveiller. Probablement habité par l’énergie du désespoir, Orlando ne calcule plus et passe un 19-0 que même Maître Yoda n'aurait pas pu imaginer. De 105-81, le score passe à 105-100 et revoilà le Magic à deux possessions des Pistons.

Il faudra un panier salvateur de Tobias Harris pour mettre fin à l’hémorragie. Orlando s’est rapproché très prés mais les Pistons ont tenu bon et s'imposent finalement 114-110, laissant le soin à Tolliver et à Galloway d'alimenter la marque jusqu'à la fin.

Les choses auraient pu très mal tourner pour Detroit mais c’est bien avec une 3eme victoire consécutive que les hommes de SVG rentrent chez eux. Dans cette Conférence Est assez débridée, les Pistons remontent à la 4eme place. Et le calendrier plutôt favorable pourrait même consolider cette place : Dallas, New-York, Indiana et de nouveau Orlando sont au menu des 4 prochains matchs des Pistons.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.