Avery Bradley aurait payé pour ne pas être embarqué dans une affaire d'agression sexuelle

Sale temps pour Avery Bradley. Déjà sur le flanc à cause d'une blessure, l’arrière des Pistons est dans le collimateur de TMZ Sports au sujet d'une affaire d'agression sexuelle.


Nous avons appris l'information aujourd'hui et il semblerait que les prochains jours soient compliqué pour le joueur des Pistons. En effet selon le média, Avery Bradley serait parvenu à un règlement à l'amiable moyennant finances avec une femme qui prétend avoir été agressée sexuellement par le joueur de Detroit en mai.

Bradley aurait nié les accusations, mais a décidé de payer la femme "pour empêcher que de fausses informations soient rendues publiques". De l’argent jeté en l’air donc…
Un chiffre évoqué lors des discussions était de 400 000 $, et si on ne connaît pas le montant final, TMZ Sports a rapporté que le dédommagement était "élevé".

L'attaque présumée s'est produite à Cleveland le 23 mai, alors que Bradley était encore dans l’effectif des Celtics. La présumée victime, star de la téléréalité, a déclaré que Bradley l'avait agressée sexuellement pendant qu'elle était évanouie à cause d’une trop grande consommation d'alcool.

L'avocat du joueur des Pistons Brian Wolf, a publié la déclaration suivante, en guise de communication :

M. Bradley nie absolument avoir commis quelque acte répréhensible que ce soit, l'accord de confidentialité réfutant spécifiquement et niant la validité de toutes les allégations de conduite fautive de M. Bradley, le seul but de l'accord étant de protéger la réputation et la vie privée de M. Bradley et de sa famille ... Mon bureau prendra toutes les mesures appropriées contre toutes les personnes impliquées dans la divulgation injustifiée de cette entente.Nous mènerons une enquête approfondie sur qui est responsable de cette divulgation injustifiée.

Quelques semaines à peine après l’affaire Weinstein, cet accord et sa divulgation vont à coup sûr ternir l’image d’Avery Bradley, qui était plutôt bonne jusque là. On attend maintenant une réaction de l’organisation des Detroit Pistons, voire même de la NBA, même si d’après cet accord, l’affaire devrait être close aujourd'hui.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.