Preview Detroit Pistons 2017-2018 : les Meneurs

Que cette intersaison fut longue. La NBA reprend heureusement ses droits dans quelques jours et le Media Day a déjà lancé officieusement la saison des Pistons. Pour PistonsFr, ce retour est l’occasion parfaite de vous présenter le roster en 5 previews, une pour chaque poste, à la manière de ce que vous avez pu découvrir l'an dernier.

Preview Meneurs Jackson | PistonsFR, actualité des Detroit Pistons en France


On commence dès aujourd'hui par le poste le plus indécis, les meneurs (Jackson, Smith, Udrih).

Reggie Jackson : 

  • La saison passée (14,5 pts, 2,2 reb, 5,2 ass) : dire que Reggie Jackson sort d'une saison cauchemardesque serait un euphémisme. Blessé lors du training camp l'an dernier, Jax rate les 20 premiers matchs de la saison NBA et son retour éclate totalement l’équilibre de l'équipe, déjà bancal il faut se l’avouer. Avec Jackson titulaire à la mène, les Pistons s’enfoncent au classement, au point de devoir le remiser sur le banc pour la dernière ligne droite de la saison.  Stan Van Gundy son coach a d’ailleurs ensuite fait son mea culpa, avouant qu'il avait fait revenir Reggie beaucoup trop vite. Si des rumeurs de trade sont apparues tout l'été (contacts avec les Pélicans bien avancés), Jackson sera pourtant de retour. Mais dans quel état ? 

  • La promesse : Personne ne sait aujourd'hui si Reggie Jackson peut jouer un match de basket à 100%. Depuis Mars 2017, le Piston n'a pas remis les pieds sur un parquet et les derniers échos ne semblent pas être si positifs. Brillant en 2015-2016, Jackson avait littéralement porté sa team sur ses épaules, rendant chacun de ses coéquipiers meilleurs, envoyant même Dede Drummond au All Star Game à grand coup de pick&roll. Deux options s’offrent à Reggie Jackson cette année : espèrer un retour à 100% physiquement, ou alors commencer à changer son jeu. Et là, il faudra avoir la foi… 

  • Le scénario : Dès le début de la pré-saison, Stan Van Gundy lance Ish Smith dans le 5. Reggie Jackson n’est pas prêt et ne le sera jamais vraiment. Incapable d’accepter son nouveau statut de remplaçant, Jackson force trop quand il joue et se met ses coéquipiers à dos. Stan Van Gundy pète les plombs assez vite et relègue Jackson loin sur le banc, derrière Beno Udrih même. En février, le board lâche l’affaire et le balance à la Nouvelle-Orleans contre Solomon Hill. Tristesse, les Pistons sont obligés de rajouter un 2ème TDD pour convaincre les Pélicans. 

Ish Smith | PistonsFR, actualité des Detroit Pistons en France

Ish Smith :

  • La saison passée (9,4 pts, 2,9 reb, 5,2 ass) : propulsé starter suite à la blessure de Jax, Ish Smith tiendra les rênes de l'équipe pendant 20 matchs, achevant sa période avec un bilan équilibré (11-10). Largement critiqué par les fans qui voyait -légitimement- leur équipe bien plus haut dans la Conférence Est, Ish Smith a su encaisser sans jamais baisser les bras. Le retour de Jackson a remis les choses en perspective et le public a compris que c'était toute l'équipe qui avait régressé, quelque soit le meneur aux commandes. Finalement Ish Smith a même fini la saison dans le 5, une récompense méritée après sa saison en tout point solide.

  • La promesse : la bataille des egos aura-t-elle lieu dans les vestiaires de la Little Caesars Arena ? La fin de saison dernière, bien que ratée, a monté qu’Ish Smith méritait une place dans la rotation. Dans le même temps, Jackson déclarait qu'il “restait un starter dans cette ligue”. Alors que Stan Van Gundy n’a donné aucune indication sur son plan de jeu, tout laisse à penser que Jax débutera les matchs, sous réserve de son état physique évidemment. Ish Smith va devoir réfréner ses ambitions dans un premier temps,mais il serait judicieux qu'il reste prêt à reprendre la place de titulaire à tout moment. Sans faire de vague, pour le bien de l'équipe, si Jackson se retrouve écarté.

  • Le scénario : Comme attendu, c'est depuis le banc qu’Ish Smith observe les débuts de rencontre. Dès la reprise de la NBA, les Pistons luttent pour développer leur jeu offensif et déjà quelques voix s’élèvent contre Reggie Jackson. Alors que Detroit commence la saison par un vilain 2-15, Stan Van Gundy décide de changer les choses, multiplie les formules et si Ish Smith n'est pas le plus brillant, il s’impose à la mène, épaulé par Langston Galloway et Beno Udrih.

Beno Udrih | PistonsFR, actualité des Detroit Pistons en France

Beno Udrih :

  • La saison passée (5,8 pts, 1,5 reb, 3,4 ass) : recruté sur le tard par Van Gundy qui souhaitait un 3eme meneur d’expérience, Beno Udrih a joué bien plus que prévu, 39 matchs au total. Si la majeure partie de ses apparitions a été due à l’absence de Jackson, le Slovène a su saisir sa chance et a régalé son coach, ses qualités de shooteur faisant de lui une menace offensive bien plus crédible que Ish Smith. Son expérience en NBA a énormément servi au groupe et c’est avec grand regret que SVG a du le clouer sur le banc au retour de Jackson.

  • La promesse : nous avons appris avec surprise lors du Media Day que Beno Udrih était de retour dans l’effectif des Pistons, invité dans un premier temps pour le training camp. Avec seulement 2 meneurs confirmés (Galloway étant considéré comme un arrière), la franchise de la Motown pourrait de nouveau avoir besoin de Udrih. Le Slovène au swag interstellaire aura tout le training camp pour montrer son utilité. Aux Pistons ou à une autre franchise.

  • Le scénario : Jackson toujours convalescent, Van Gundy ne prend pas de risque et offre un contrat d'un an à Beno. Qu’il joue, qu'il ne joue pas, que Detroit gagne ou pas, peu importe. Beno Udrih transpire la classe et impose le respect. Il est notre mascotte à PistonsFR ! On t’aime Beno !


Aucun commentaire

Fourni par Blogger.