Non classé

Les fans des Pistons doivent reprendre espoir après l’opération d’Andre Drummond

Shameek Mohile, rédacteur pour le site Pistons Powered, s’est penché la semaine dernière sur l’opération nasale qu’à connu Andre Drummond cet été. Très impliqué dans la communauté Pistons, Shameek m’a donné l’autorisation de traduire son article pour faire profiter aux fans français de Detroit de sa science.
Opération nasale Andre Drummond | PistonsFR, actualité des Detroit Pistons en France
Tous les fans de Detroit Pistons ont été témoins de cette scene. Andre Drummond remonte péniblement le terrain tandis que le reste de l’équipe court en transition. Andre est ensuite éliminé par un dribble pour un panier facile. S’il est un des meilleurs rebondeurs de la NBA, le pivot des Pistons ne fait pas l’effort pour disputer le rebond et est complètement essoufflé à la fin de l’action.
Les fans et les analystes des Pistons ont attribué à Andre Drummond le surnom de » paresseux », ont dit qu’il n’avait pas de coffre et pas de l’envie de réussir, et désormais ces étiquettes pourraient rester accrochés au pivot de 23 ans pour le reste de sa carrière. Ces mêmes analystes et les fans ont arrêtés de voir Andre Drummond comme l’une des étoiles montantes de la NBA en raison de ces défauts.

Et si le problème pouvait être résolu? Et si le problème etait même déja résolu?

Cette intersaison, André Drummond a subi une opération pour réparer son septum dévié, un problème qu’il a connu toute sa vie mais qui est devenu plus visible lors de son passage en NBA.
La clinique Mayo a défini le septum nasal comme le mur qui sépare une narine de l’autre. Lorsqu’un individu a un septum dévié, le mur s’incline d’un côté et réduit le diamètre de ce passage ou le bloque total. Les septas déviées affectent près de 80% des individus, avec des degrés variables de déviation. Lorsque l’écart est assez grave, la chirurgie (appelée septoplastie) peut être réalisée pour redresser la cloison et améliorer le flux d’air.

C’est une chose que nous tenons pour acquise tous les jours. Chaque souffle que nous prenons imprègne notre sang avec de l’oxygène, qui imprègne ensuite nos muscles, oxygène impératif pour un fonctionnement et une récupération adéquate. Lorsque la respiration est obstruée (même légèrement), elle peut impacter les niveaux d’oxygène dans le sang, augmenter le pouls et la respiration et provoquer une pression constante sur la zone sinusale.

L’une des complications les plus préjudiciables d’avoir un septum dévié est l’agitation ou la perturbation du sommeil, n’étant pas capable de respirer confortablement la nuit. Le manque de sommeil de qualité peut causer une myriade de problèmes, y compris une altération de l’humeur, un manque de concentration, ainsi que des performances physiques altérées, en particulier dans les sports d’endurance comme le basketball.
Rod Beard, chroniqueur pour Detroit News a eu l’occasion de recueillir des informations auprès d’Andre Drummond peu de temps après sa chirurgie, lors de la présentation du nouveau logo à Campus Martius:

Je peux dormir mieux, a-t-il dit. Il s’attend à se sentir plus fort pendant les matchs, car il n’aura pas à respirer avec sa bouche pour aider à soulager la pression.


Dormir mieux peut avoir donné une nouvelle attitude à Drummond, comme quand il a dominé la Drew League cette année, marquant 33 points et prenant 15 rebonds et qui semble être prêt pour une année de reconquête avec un Reggie Jackson enfin en bonne santé.

Quel d’impact aura cette chirurgie sur Drummond ? Il est difficile de le dire parce que nous n’avons pas de données ou de statistiques sur les joueurs NBA en post-chirurgie, mais il existe des statistiques disponibles pour des conditions nasales qualifiées de « non-idéales ». Ces conditions peuvent être par exemple une aggravation de la détérioration du septum et la comparaison des performances lors d’un passage de conditions «non-idéales» à des conditions «normales» pourrait donner une indication de l’amélioration de Drummond entre sa précédente condition «normale» de Drummond et sa nouvelle « normale ».

Pour un athlète de la NBA, les problemes engendrés par des conditions «non-idéales» sont flagrants lors des seconds matchs de back-to-back, quand le deuxième match nécessite généralement que les Pistons prennent l’avion pour rentrer à la maison ou pour aller dans un autre endroit immédiatement après le match. Le vol, en raison de l’air plus sec et plus mince trouvé à 30 000 pieds ainsi qu’à cause de la différence de pression, peut provoquer des troubles nasaux qui aggravent le problème initial, affectant la qualité du sommeil. Cette perturbation pourrait ensuite avoir un impact négatif sur la récupération des muscles après un match.
Pour comprendre l’impact que le manque de sommeil et les conditions nasales défavorables peuvent avoir, il faut examiner les statistiques de «hustle», ou des statistiques qui peuvent être gonflées avec effort.
Lors des seconds matchs de back-to-back, Drummond a enregistré une note défensive d’environ six points de moins que la moyenne de sa saison, un +/- de -11,6 par rapport à sa moyenne de saison de -3,4, deux rebonds de moins sur 36 minutes, et a eu un pourcentage de rebond d’environ 3% de moins que sa moyenne de sa saison.
Cela peut sembler symbolique, mais si la performance d’Andre Drummond peut être affectée par un sommeil perturbé et ses conditions nasales, elle peut également être améliorée simplement avec la guérison de sa maladie. Les Detroit Pistons ont besoin d’Andre Drummond pour repartir de l’avant cette année, et avec ce nouveau « souffle d’air frais », il pourrait passer l’étape au dessus être donner de l’espoir aux Pistons.
En attendant un Andre Drummond de retour au premier plan, je remercie encore une fois Shameek Mohile et toute la communauté de Pistons Powered de m’avoir permis d’utiliser son expertise sur l’article « Why Andre Drummond’s Surgery Should Give Fans Hope« . Suivez Shameek sur Twitter pour plus de contenus et sachez que je suis fier de faire parti de cette famille qu’est la Pistons Nation !