La Summer League d'Orlando, de grosses attentes pour Luke Kennard

Samedi, les Pistons seront de retour sur les parquets pour le départ de la Summer League. Pas de star à l'horizon mais ces matchs de reprise auront quand même un intérêt, avec les premiers pas en NBA de notre rookie Luke Kennard. Stan Van Gundy compte d’ailleurs beaucoup sur son joueur.

PistonsFR, actualité des Detroit pistons en France

Chaque été, les Pistons respectent la même routine en participant à la Ligue d'été d'Orlando, sorte d'antichambre de la NBA, avec des joueurs plus jeunes en quête de temps de jeu ou à la recherche d'exposition. L'an dernier, Detroit avait bien figuré dans cette compétition, mené par les jeunes Stanley Johnson et Henry Ellenson. Cette année, nous reverrons Ellenson, mais l'attraction sera bien le premier tour de la draft Luke Kennard.

Pas de Johnson cette année, ni probablement de Darrun Hilliard. Si nous attendons la liste officielle du roster de cette Summer League, certains insiders mentionnent le pivot de Kentucky, Derek Willis, ou Will Davis comme probables invités. Ces matchs de reprises permettent effectivement aux coachs de se faire une opinion sur certains profils :  Stan Van Gundy l'avait expérimenté l'an dernier, mettant en concurrence Ray McCallum et Lorenzo Brown pour le poste de 3eme meneur.

Cette Summer League servira surtout à jauger les réelles capacités de Luke Kennard. L'encadrement des Pistons pense qu'il peut être une aide offensive immédiate, Van Gundy l'ayant même déclaré "NBA-ready" dans ce domaine :

Il est assez évident lorsque vous regardez Luke jouer qu'il peut tout faire dans le jeu offensif: sortir des écrans, mettre ses tirs et faire la passe dans des situations de pick-and-roll. Il est assez bon dans la lecture des défenses et comme il est une menace à 3 pts, il offre beaucoup d'options. Bob Beyer (l'entraîneur adjoint) le fera débuter, nous ne ferons pas de choses vraiment sophistiquées, mais nous le mettrons dans certaines situations où nous pensons qu'il sera bon.

Kennard-Ellenson, le duo de shooteurs des Pistons ?

PistonsFR, actualité des Detroit pistons en France

Van Gundy a vu beaucoup de matchs de Kennard cette saison et a particulièrement aimé sa capacité à ne rien lâcher, à transformer une mauvaise première mi-temps en une meilleure seconde. Si le coach des Pistons n'a rien lâché sur la façon dont il envisage d'utiliser Kennard dans son système, il a quand même concédé avoir des idées :

Comme avec chaque joueur, je vais lui apprendre et construire plus de choses à mesure que nous avançons et qu'il obtient du temps de jeu dans la rotation. C'est un gars pour lequel vous voulez construire des choses. Mais il faut savoir que nous ne regardons pas Luke comme un "spot-up shooteur". Il peut shooter oui, mais il y a beaucoup plus que ça.

Si Luke Kennard aura ainsi pas mal de pression pour sa premiere, le staff de la Motor City garde toujours un oeil attentif sur Henry Ellenson, qui n'a joué que 19 matchs avec les Pistons en NBA, passant la majeure partie de sa saison de rookie avec le Grand Rapids Drive. Une fois tout espoir de qualification en playoffs disparu, Van Gundy a donné plus de temps de jeu à son jeune joueur, qui en a profité pour montrer quelques fulgurances dans les cinq derniers matchs de la saison régulière.

Ellenson n'avait pu avoir un grand rôle dans la rotation cette saison à cause de ses soucis défensifs, le rookie étant incapable de contenir les intérieurs et les pivots NBA. La Summer League pourrait permettre aux Pistons de jauger le travail accompli par Henry Ellenson depuis la fin de la saison, avec l'objectif de l’intégrer un peu plus dans la rotation.

Rappel du calendrier des Pistons pour cette Summer League :


Samedi 1er Juillet: contre le Thunder.

Dimanche 2 Juillet: contre les Knicks

4 juillet: contre le Heat

5 juillet: contre les Hornets

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.