Non classé

Les 6 prospects à observer pour la draft des Pistons

Vincent Ellis, journaliste au Detroit Free Press a ciblé hier une liste de 6 prospects qui devraient être observés par les Detroit Pistons. Pas de Ntilikina pour nous en France, mais quelques bons choix qui pourraient s’avérer payants à la draft NBA.

Zach Collins | PistonsFR, actualité des Detroit Pistons en France

Zach Collins (AF/P, 19 ans, Gonzaga)

Avantages: Collins propose une combinaison taille/athlétisme/scoring rare chez les joueurs de son âge. Sa palette offensive est complète, étant capable de shooter de loin mais aussi de dominer au poste.

Inconvénients: Il manque d’envergure pour être le pivot « rim protector » que les Pistons pourraient chercher. A noter des problèmes de fautes qui ont limitées ses minutes avec Gonzaga cette année.

Intérêt des Pistons: Nous aurons l’an prochain Drummond et Marjanovic dans le roster, Aron Baynes testant probablement le marché. Un jeune Big Men de plus pourrait plaire à Stan Van Gundy, même si Ellenson patiente toujours dans son coin.

Jarrett Allen | PistonsFR, actualité des Detroit Pistons en France

Jarrett Allen (P, 19 ans, Texas)

Avantages: Avec l’explosion du jeu offensif en NBA, les purs défenseurs comme Allen deviennent de plus en plus précieux. Sa grande envergure fait de lui un blocker explosif, capable d’éloigner facilement les autres gros en transition.

Inconvénients: Malheureusement pas du tout NBA-ready. Son jeu offensif inexistant risque d’amener les Pistons à jouer à quatre en attaque.

Intérêt des Pistons: Il sera l’inverse complet de Collins. Reste à savoir si les Pistons cherchent un défenseur d’impact comme lui, ou un joueur plus offensif.

Luke Kennard | PistonsFR, actualité des Detroit Pistons en France

Luke Kennard (A, 20 ans, Duke)

Avantages: Ce gros shooteur à 3-pts (presque 44%) peut également se créer son shoot en sortie de dribble. Cette deuxième saison l’a rendu plus confiant et surtout décisif. Il pourrait apporter dés cette année aux Pistons..

Inconvénients: Pas beaucoup de faiblesse si Detroit fait ce choix. Mériterait d’être un peu plus athlétique s’il veut être lottery pick.

Intérêt des Pistons: Il est là le bon coup. Les Pistons ont terminé 28ème aux shoots à 3-pts. Un joueur comme Kennard offrirait un autre profil.

Terrance Ferguson | PistonsFR, actualité des Detroit Pistons en France

Terrance Ferguson (A, 19 ans, Australie)

Avantages: Fran Fraschilla, analyste d’ESPN, l’a qualifié de « shoot-maker ». Mais offensivement, il sera limité à être « spot-up shooter ». Assez athlétique, il peut aussi lâcher quelques dunks spectaculaires.

Inconvénients: S’il s’est bien adapté à l’Australie, le saut entre ce championnat et la NBA risque d’être assez conséquent. Sans surprise, il n’est pas vraiment capable de se créer son shoot à ce stade de sa carrière.

Intérêt des Pistons: Tout joueur considéré comme « shot-maker » serait intéressant pour les Pistons, bien qu’il semble que le potentiel de Ferguson doive attendre un peu avant de pouvoir s’exprimer.

Ivan Rabb | PistonsFR, actualité des Detroit Pistons en France

Ivan Rabb (AF/C, 20 ans, Californie)

Avantages: Pas le genre de joueur à faire fantasmer les scouts, Rabb est annoncé au-delà de la 20eme place. Mais il s’agit d’un joueur très mobile, capable de bien sentir le jeu en NBA. Egalement un rebondeur de grand talent.

Inconvénients: Malgré une belle mécanique de shoot , personne n’est vraiment sur qu’il devienne à terme une menace extérieure. Rabb manque aussi d’explosivité, ce qui lui posera problème dans les raquettes NBA.


Intérêt des Pistons: Un potentiel stretch-five peut plaire à certains à Detroit. Vraiment compatible avec la NBA d’aujourd’hui.

Jawun Evans | PistonsFR, actualité des Detroit Pistons en France

Jawun Evans (MJ, 20 ans, Oklahoma State)

Avantages: Il a tapé dans l’œil des observateurs du Michigan quand il a lâché 23 points et 12 passes face aux Wolverines. Evan est un excellent passeur et un playmaker reconnu. Son jeu semble être fait sur-mesure pour la NBA.

Inconvénients: Il n’a pas vraiment de shoot et sa défense reste suspecte. Pas de quoi s’inquiéter non plus, le constat pouvant s’appliquer à tous les jeunes meneurs.

Intérêt des Pistons: Même si les faiblesses d’Evans peuvent être un frein dans son système, Van Gundy risque de voir tous les « top-meneurs » être choisis avant le choix des Pistons. Et donc de devoir se rabattre sur un prix de consolation…