Non classé

Andre Drummond sera une des cibles prioritaires des franchises NBA cet été

Malgré une saison globalement ratée, Andre Drummond conserve une grosse côte en NBA. D’après Matt Moore de CBS Sports, le pivot des Pistons devrait être très sollicité cet été. 



Andre Drummond | PistonsFR, actualité des Detroit Pistons en France
Je l’ai répété plusieurs fois sur PistonsFR, la saison 2016-2017 d’Andre Drummond a marqué la régression du joueur. Son binôme avec Reggie Jackson, pourtant victorieux en 2015, ne fonctionne plus et globalement le pivot n’a montré que les aspects négatifs de son basket ces 6 derniers mois : nonchalance, résignation, absence de progrès, faiblesses aux lancers, défense douteuse… Et malgré ça, Stan Van Gundy ne devrait pas avoir de problème pour échanger son joueur, si tel est son souhait.
Matt Moore de CBS Sports a dressé une liste des 30 cibles prioritaires en NBA cet été, qu’il s’agisse de la free-agency, des trades ou même des rookies. Si on retrouve des gros poissons comme Paul George, Markelle Fultz ou Butler sur le podium, la première surprise de la liste concerne notre Andre Drummond à nous. Le journaliste place le pivot des Pistons en 12eme position et argumente ainsi son choix :

Avoir Drummond sur cette liste est une surprise à deux niveaux: être cité comme une cible principale pour un trade et le voir si bas. Il y a deux ans, il faisait parti du Top 5 au poste de pivot mais après cette saison, il a complètement dégringolé. Les choses vont si mal entre Drummond et Stan Van Gundy, que les rumeurs de trade sortent alors même que les Pistons soutiennent le contraire.

Mais s’il est vraiment disponible, il reste un phénomène physique qui peut prendre des rebonds, qui peut dunker sur pick&roll, et dont les qualités défensives n’ont pas encore été exploitées. S’il se focalisait sur cela, il serait dominant. Cela dit, c’est aussi un gars qui disparaît totalement pendant des matchs, parfois même pendant des semaines, et cela ne ressemble plus à une erreur de jeunesse, mais à un véritable manque d’esprit de compétition.

Inutile de revenir sur la première partie de l’argumentaire : oui Stan Van Gundy a écouté les offres pour Drummond lors de la trade deadline, sans réelle volonté de l’échanger mais plutôt pour prendre la température en vue de l’été à venir. La deuxième partie est en revanche hautement intéressante et en 3 lignes, Moore a synthétisé tout ce qu’on a pu dire sur Drummond cette saison : Andre a la stature pour être dominant physiquement, possède tous les atouts d’un pivot NBA mais les pièces ne s’assemblent pas comme on pouvait le croire.
Drummond n’a plus l’argument de la jeunesse, et même ses plus fervents admirateurs ne peuvent plus le défendre. La manière dont il a raté sa saison inquiète plus que le résultat en lui même : dans la franchise des Bad Boys, il ne peut continuer à jouer comme cela, sous peine de se voir effectivement envoyer dans une autre équipe.