Pistons-Jazz (83-97) : Soirée noire en vue de la qualification en playoffs

Alors que les Pistons ont encaissé cette nuit une deuxième raclée de suite, tous les adversaires dans la lutte pour les derniers spots à l'Est (Miami, Milwaukee, Indiana) ont gagné. La 8eme place de Detroit ne tient plus qu'à un fil.



Alors que des Cavaliers insolents d'adresse avaient martyrisé les Detroit Pistons la veille, la venue du Jazz au Palace était une bonne occasion pour espérer rebondir assez vite. Mais si les Pistons ont perdu les armes à la main contre LeBron et sa bande, il n'en fut rien cette nuit.

Dés le 1er quart-temps, la différence d'état d'esprit saute aux yeux : le Jazz est appliqué, fait tourner la balle et se régale dans une défense des Pistons complétement morne. Et de l'autre coté du terrain, Detroit ne met pas un panier et enfile les briques.

Utah ne laisse pas les hommes de Van Gundy respirer et les 2 premiers quart-temps sont une boucherie (28-19 et 26-16). A la pause les Pistons ont déjà match perdu, et c'est principalement à cause de leur attitude et de leur désinvolture.

Les adversaires pour les playoffs gagnent


Sur les autres parquets de NBA, le sort s'acharne contre les Pistons. Milwaukee gagne d'un point contre les Clippers et s'empare de la 7eme place, Indiana est porté par Paul George et s'envole, mais pire encore Miami a désormais le même bilan que Detroit grâce à sa victoire sur New Orleans.

Au Palace la messe est dite depuis longtemps. le back-to-back a certes fatigué les joueurs mais dans l'état d'esprit, Detroit n'y est pas. Quand tout le monde devrait être en mode commando pour arracher cette 7eme place (le sweep face aux Cavs du premier tour n'est pas une option), chacun continue de jouer de son coté et de faire ses stats.

La défaite des Pistons cette nuit a montré les carences offensives de ses joueurs qui n'arrivent décidément à rien. Le binôme Drummond-Jackson n'a rien apporté une fois encore. Place désormais au prochain match contre Toronto pourrait bien expulser les Pistons des places qualificatives aux playoffs.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.