Non classé

Le poste de meneur a peut-être trouvé son fonctionnement à Detroit

Pas de changement de 5 de départ pour Stan Van Gundy mais un léger ajustement de la rotation de ses deux meneurs. Le test grandeur nature a porté ses fruits contre les Sixers avec une victoire 136-106.

Ish Smith et Reggie Jackson | PistonsFR, actualité des Detroit Pistons en France
Plutôt que de sortir un Reggie Jackson décevant du 5 de départ (et probablement empêcher tout espoir de retour), Stan Van Gundy a tenté autre chose. Contre les 76ers, Reggie a commencé le match et a joué, en moyenne, les six premières minutes de chaque quart-temps. Puis Ish Smith est arrivé pour terminer chaque quart-temps. L’idée de Stan Van Gundy était de donner des séquences plus courtes à Reggie Jackson pour qu’il s’investisse à fond en défense, puis en attaque.
Le problème de cette rotation, c’est la différence flagrante entre les deux joueurs dés le premier quart-temps : Reggie semblait vraiment emprunté et la circulation de balle avec Ish Smith n’avait rien à voir. Toute la second unit a profité de l’altruisme et du rythme du remplaçant, permettant aux Pistons de faire la différence : 
L’énergie dans notre première unité n’a pas été très bonne. Ce n’est entièrement de la faute de Reggie Jackson, mais ils suivront toujours le rythme du meneur. Stan Van Gundy
Si Jackson a finalement fini avec 21 points à 9 sur 14, il le doit à sa 2eme mi-temps, bien plus accomplie que la première, avec un 3eme quart de feu, où les Pistons ont inscrit  39 points. C’est seulement en rentrant des vestiaires que Jax a compris l’intérêt de la manœuvre de Van Gundy et a pu se lâcher pendant ses 6 minutes de jeu. Dans son sillage, Detroit a fait l’écart et s’est assuré la victoire contre Philly.

Echange de compliments entre Jackson et Smith

Nouvelle rotation entre Ish Smith et Reggie Jackson | PistonsFR, actualité des Detroit Pistons en France
On ne sait pas si Van Gundy compte réitérer l’expérimentation mais cette deuxième mi-temps a donné beaucoup de satisfaction à Jackson, heureux de retrouver des sensations qu’il n’avait pas connu depuis son retour :
C’était bon ! Le coach est venu et nous a parlé de sa décision. Vous avez juste à respecter cela et à tout mettre sur le terrain pendant la fenêtre de six minutes que vous avez. Et Ish est venu ensuite et a vraiment joué de façon phénoménale. Reggie Jackson
Voir Reggie Jackson, plus connu pour ses coups de gueule que pour ses compliments, mettre en valeur Smith de cette manière, donne espoir pour la fin de la saison. Ish Smith a d’ailleurs poursuivi sa série de bons matchs, avec 11 points et 13 passes décisives en sortie de banc et a lui aussi eu quelques mots forts pour son titulaire :

Je pense que Reggie est énorme. Reggie Jackson est spécial, il ne nous rend pas seulement bons, il nous fait grandir. Donc, quand nous arrivons à cela, nous sommes assez effrayants. Ish Smith.

Ce partage de minute pourrait être une des clés de cette fin de saison. La victoire contre des Sixers déplumés ne peut pas servir de référence mais si Stan Van Gundy réitère cette rotation dés le prochain match avec la même réussite, Detroit pourrait envisager une fin de saison en boulet de canon.