Non classé

Pistons-Lakers (121-102) : Isiah Thomas honoré au Palace

Avant le déménagement dans la Little Caesar Arena, les Pistons ont tenu à rendre hommage à Isiah Thomas lors de la dernière venue des Lakers au Palace. Le roster actuel s’est montré digne de cet célébration, s’imposant 121-102 contre LA.

Le match de Detroit contre Los Angeles était important pour la 8eme place mais la venue d’une légende de la NBA dépasse le reste. Isiah Thomas, meneur des Bad Boys, vainqueur de 2 titres en 89 et en 90 restera associé aux Detroit Pistons toute sa vie. C’est donc tout naturellement que l’organisation l’a choisi dans le cadre de sa promotion «Best-of-Seven», retraçant certaines des principales rivalités qui ont émaillé le Palace of Auburn Hills.

A la mi-temps, Isiah Thomas a donc partagé quelques uns de ses meilleurs souvenirs à Detroit, se montrant très ému au moment de parler de sa relation avec la ville :

Je suis tellement bien quand il s’agit de Detroit. C’est le seul endroit au monde où, peu importe qui je rencontre, homme ou femme, nous parlons les uns avec les autres comme nous nous connaissons réellement. J’ai la chance de pouvoir profiter de la chaleur des gens.


Alors que le Palace va bientôt fermer ses portes, Isiah Thomas se rappelle de ses deux titres glanés ici et de plus encore :
 

Il y a tellement de bons souvenirs ici – et pas seulement des souvenirs de basket-ball -, mais des souvenirs avec les gens. Nous avons eu de grands matchs et de grands moments, nous sommes en train de fermer un chapitre et d’en commencer un autre. C’est un moment passionnant de retourner en ville à Detroit.

Les Pistons version 2017 se montrent à la hauteur

Sur le terrain les Pistons n’ont pas gâché la fête. S’il est vrai que Reggie Jackson n’est pas Thomas, les Lakers de 2017 sont aussi très loin de leurs homologues des années 80. La raquette des Pistons a ainsi complétement détruit Los Angeles, notamment grâce à Drummond : le pivot s’est déchainé avec 24 pts et 17 rebs, plus 3 stl et 4 blk.

Après un début de match serré, les Pistons ont lâché les chevaux dans le 2eme quart-temps. Et comme contre Philly, tout le monde participe à la fête : Jon Leuer a marqué 20 points à 9/17, Marcus Morris 14 et Tobias Harris ajoute 19 pts en sortie de banc.

Reggie Jackson s’est lui montré une nouvelle fois timide avec ses 4 pts à 2/5 aux tirs. Mais le meneur a distribué 8 passes, permettant aux Pistons d’établir un record de saison avec 32 assists. La performance a du plaire à Zeke, qui aura donc eu un beau cadeau de la part de l’organisation de Detroit.