Pistons-Warriors (107-127) : la blessure de KCP plus inquiétante que la défaite

Grosse tuile pour les Detroit Pistons. En déplacement à Oakland pour défier les Golden State Warriors, les Pistons ont subi une déroute logique, totalement occultée par la blessure de KCP. Kentavious Caldwell-Pope a quitté ses partenaires dés la 4eme minute, à cause d'une douleur à l'épaule. 

KCP blessé à l'épaule | PistonsFR, actualité des Detroit Pistons en France


Si le match a mal commencé, il y a en revanche fallu attendre longtemps pour voir les Pistons lâcher la rencontre. Malgré leur Big 4 digne d'un NBA All-Star Game, les Golden State Warriors n'ont fait la différence qu'au 3eme quart-temps, remporté largement (41-19).

Avec cette blessure de Kentavious Caldwell-Pope, les Pistons ont été privés du seul joueur capable de mettre un peu d'intensité offensive. Et face au leader de la Conférence Ouest, la défense de Detroit a pris l'eau de toute part : les Warriors ont shooté à 56% sur le match et même à 62% lors de ce fameux 3eme quart-temps. Sans son meilleur défenseur extérieur, Detroit n'a pu arrêter les Warriors de loin, encaissant un tragique 15/29 du parking.

Facteur aggravant pour les Pistons, chaque joueur des Warriors a joué son rôle. Klay Thompson (23 points, 4/5 à 3-pts), Stephen Curry (24 points, dont 19 en première mi-temps) et Kevin Durant (25 points, 6 rebonds et 9 ass) ont contribué au scoring, bien aidés par les passes de Green (13 ass) et par les écrans de Pachulia.

 Detroit ne craque qu'au 3eme quart-temps

Stephen Curry à 3-pts | PistonsFR, actualité des Detroit Pistons en France

Avant de faire monter l'écart à 26 pts, avant le show à 3-pts du dernier quart, les Warriors sont restés sous la menace des Pistons. En première periode, nous avons eu droit à une vraie passe d'arme entre les deux équipes, le match comptant 21 changements de leader et 11 égalités en première periode.

Si à la pause Golden State ne mène que de 2 pts (60-58), Ish Smith et Boban Marjanovic en sont responsables, grands artisans d'un run de 11-2 dans le deuxieme quart. Comme lors du match contre les Hornets, Marjanovic a parfaitement joué son rôle de back-up, se permettant même d'avoir de meilleures stats que Drummond (12 points et 10 rebonds en 27 minutes pour Drummond et 13 points et 11 rebonds en 16 minutes pour le Serbe)

Mais sans KCP, tout devient plus compliqué et ce n'est pas Darrun Hilliard qui dira le contraire. Avec seulement 6 points à 2/12, dont 0/7 en première mi-temps, l’arrière a loupé son match dans les grandes largeurs. Espérons pour les Pistons que KCP soit de retour dés le prochain match contre le Jazz.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.