Les Pistons discutent avec les autres GM mais pas de trade en approche

Alors que toutes les expérimentations de Stan Van Gundy échouent à inverser la courbe des défaites, beaucoup de suiveurs des Detroit Pistons en NBA pensent qu'un trade serait la planche de salut idéale pour cette équipe. Mais le coach des Pistons n'est pas convaincu.


Stan Van Gundy | PistonsFr, actualité des Detroit Pistons en France

Maintenant que la moitié de la saison est désormais passée, les médias de Detroit ont voulu faire parler Stan Van Gundy pour savoir si un trade était au programme dans un futur proche. En guise de réponse, ils n'ont eu qu'une leçon d'optimisme de la part de l'Homme à la Moustache :

Nous avons parlé avant le match (victoire contre les Lakers) et nous avons dit que nous n'étions qu'à 2 matchs de la huitième place et à 3 matchs 1/2 de la cinquième place. Et il nous reste à jouer 17 matchs sur la route quand tous les autres devant nous en ont 20, voir 23 pour certains d'entre-eux.

Le calendrier était un motif d'espoir en Décembre, mais la situation de Detroit s'est passablement dégradée depuis. Il est vrai que les Pistions joueront 22 de leurs 39 matchs restants au Palace of Auburn Hills mais l’arène est loin d'être imprenable cette saison. En revanche Van Gundy pourrait voir revenir cette semaine Jon Leuer et Kentavious Caldwell-Pope, ce qui changerait considérablement la perspective des prochains matchs.

Un trade pas au programme mais personne d'intouchable ?

Stan Van Gundy et Reggie Jackson | PistonsFr, actualité des Detroit Pistons en France

D'un échange qui concernerait Reggie Jackson ou Tobias Harris, il n'en est pas question. Stan Van Gundy essaye (pour le moment ?) de préserver son groupe, concentrant les critiques sur la façon de jouer de son équipe. Un moyen habile de s'inclure dans la liste des responsables :

Nous devons changer la façon dont nous jouons. Nous sommes assez proche de faire une série. Mais nous ne pouvons pas le faire avec la façon dont nous avons joué jusque là. C'est mon message. La façon dont nous jouons doit être différente. Nous ne sommes pas loin, mais des choses doivent changer dans notre manière de jouer. 

Dés son intronisation en tant que président/coach des Pistons, Stan van Gundy a pris une place considérable dans l'organisation de la franchise. Aujourd'hui en difficulté alors qu'il s'agit de confirmer, SVG ne recule pas et croit en son projet. Mais toutes les perspectives ne sont pas positives pour Detroit : les Pistons ont joué plus de matchs que n'importe quelle équipe devant eux au classement et compte déjà 24 défaites, deux de plus que Chicago, actuel 8eme de la Conférence Est

Conscient que le vent pourrait vite tourner, Van Gundy a concédé que les priorités de l'équipe pourraient changer avant la deadline signant la fin des échanges :

Notre GM Jeff Bower est au travail et continue à parler à 29 autres GM pour savoir ce qui se passe dehors.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.