Pas d'espoir si les Pistons ne règlent pas leur problème de défense

Désormais 11 ème, les Pistons chutent depuis plus d'un mois dans le classement de la Conférence Est principalement à cause de leur défense. Sur les 16 derniers matchs, Detroit a perdu 11 fois et par 9 fois a permis à ses adversaires de tirer au-delà des 47% de réussite au shoot.



Face à Indiana lors du dernier match, la faiblesse défensive des Pistons n'a jamais été aussi abyssale. Déjà vainqueur au Palace, les Pacers se sont baladé une deuxieme fois, grâce à 58,1% de réussite au tir.  Reggie Jackson, qui signait là un de ses meilleurs matchs depuis son retour, en a profité pour tirer le signal d'alarme :

Dés le début du match, nous devons nous concentrer et vouloir se parler les uns aux autres. Nous devons vouloir être bruyant, communiquer, être conscient de nos adversaires et où nous voulons les envoyer.
Nous ne sommes pas prêts. Il nous faut être frappé plusieurs fois avant de nous réveiller et de réaliser que nous sommes dans un combat.

Pourtant Van Gundy se remue pour trouver des solutions défensives et depuis 6 matchs, il a sorti Tobias Harris du 5 de départ pour Jon Leuer. Le changement, censé renforcer l'assise défensive de l'équipe est pour l'instant un échec : le bilan est de 2-4 depuis ce mouvement, avec pour seules victimes, les Cavaliers sans LeBron James et une équipe du Heat décimée.

 En NBA, la défense fait gagner les matchs


Alors que la Conférence Est est assez serrée pour que Detroit arrive malgré tout à accrocher les playoffs, il ne faudrait pas que le probleme défensif dure trop longtemps. Dés ce soir contre des Hornets en back-to-back, un changement doit être visible dans ce domaine.

La défense n'est d'ailleurs pas le point fort de cette équipe de Charlotte. Vainqueur cette nuit contre le Thunder de Westbrook, Steve Clifford, head-coach, a préféré garder le dernier quart de son équipe, où OKC fut limité à 24 pts :

La meilleure chose pour moi, c'est la défense du quatrième quart-temps Seulement 24 pts, vous êtes sur de gagner avec ça.

Charlotte avait pourtant perdu ses deux précédents matchs et malgré cette victoire, a concédé 117 points de moyenne au cours des trois derniers matchs. Ce qui ne plait pas vraiment à Kemba Walker :

Nous avons vraiment bien joué offensivement mais défensivement, nous avons tout simplement pas été nous-même. Il y a un tas de choses à changer. Nous avons été instables en défense.

En progrès offensivement, avec Reggie Jackson qui redevient un maître à jouer, les Pistons n'auraient plus qu' à régler les problèmes défensifs pour gagner plus souvent. Comme toujours, la solidarité, le sacrifice et l’intelligence de jeu seront au cœur de la question. Mais cette saison en NBA, il semble que Detroit manque cruellement de ces qualités-là.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.