Non classé

Pistons-Magic (92-98) : le retour de Reggie Jackson coupe les ailes des Pistons

21 matchs depuis le début de la saison NBA et 21 matchs sans Reggie Jackson pour les Pistons. Sans son meneur titulaire, Detroit a souffert, ne réussissant à avoir un bilan positif (11-10) qu’au terme d’une fin de mois de Novembre riche en succès. En enregistrant le retour de Jackson, Stan Van Gundy dispose enfin de son Starting Five au complet. Et pour sa première cette saison, il n’a pas impressionné contre Orlando (92-98).

Reggie Jackson et Bayne | PistonsFr, actualité des Detroit Pistons en france

Sur une série de 6 succès sur les 7 dernières rencontres, les Pistons avaient déjà le sourire avant d’aborder ce match face au Magic d’Orlando. Alors que tous les observateurs de la NBA pariaient déjà sur le duel Ibaka/Drummond dans la raquette, une nouvelle de dernière minute chamboulait toute la préparation du match. Environ 6h avant la rencontre, Stan Van Gundy a en effet annoncé que Reggie Jackson serait en tenue pour cette rencontre à l’Amway Center.
C’est donc avec Reggie Jackson au poste de meneur que les Pistons ont commencé ce match.  Évidemment auteur du premier panier de la rencontre, et à 3-pts, Jackson lance parfaitement les Pistons qui démarrent à 100 à l’heure. Grâce à l’organisation du jeu offensif par Reggie, les shooteurs de Detroit se retrouvent ouverts et un premier écart se crée grâce à un 4/5 à 3-pts des Pistons (16-10).
Malgré les temps-morts pris par Vogel, le Magic n’inverse pas la tendance, à l’image de ce double air-ball signé Ibaka et Vucevic et les Pistons finissent le 1er quart devant 27-23. Pourtant dés la reprises, les remplaçants font faire fondre cet écart et le Magic passe pour la première fois devant au score (32-31). Sous l’impulsion de Green et Meeks, le banc d’Orlando se régale : plus de 70% de réussite pour le Magic dans ce quart-temps et Detroit décroche 50-58, ne survivant que par ses shooteurs.

Reggie Jackson de retour avec Detroit | PistonsFR actualité des Detroit Pistons en France

Les Pistons auront besoin d’ajustements avec Reggie Jackson

Aussi talentueux soit-il, Reggie Jackson débarque dans une équipe qui a était forcée d’apprendre à jouer sans lui. Les qualités d’Ish étant totalement différentes des siennes, Jackson doit remettre sa pâte sur cette équipe. Hier soir on a pu constater que le jeu de l’équipe penchait franchement à l’extérieur et si on pouvait légitimement s’extasier de la réussite de Marcus Morris, l’attentisme d’un Drummond pouvait en revancher surprendre.
Dans un match fermé comme celui-là, où les équipes se rendent coups pour coups, le pivot All-Star des Pistons ne peut se contenter d’un 10 pts-10 reb est insuffisant. Le 3eme quart-temps est symbolique de cet état, avec un Magic qui prend jusqu’à 11 points d’avance avant que Detroit ne réduise l’écart grâce à un mini-run de 6-0 en fin de periode, avec Drummond sur le banc (78-73).
Trop hésitants, sans réelle envie, les Pistons n’arrivent pas à décrocher cette rugueuse équipe d’Orlando. Le pourcentage du Magic est affolant (63% à 2-pts) et les choix de Vogel sont plus judicieux que ceux de Van Gundy. En prenant une dernière avance de +13 (82-95), Orlando se met définitivement à l’abri. Si on omet le retour providentiel de Reggie, ce match a tout d’une grosse catastrophe pour les Pistons : pas d’envie, un secteur intérieur friable et des remplaçants pas au niveau. Dommage d’avoir gâché la fête ainsi…

Boxscore Pistons-Magic | PistonsFr, actualité des Detroit Pistons en france