Pistons-Celtics (121-114) : Detroit inverse la tendance à l’extérieur

Les Pistons seraient-ils en train de devenir menaçants loin du Palace ? Après une victoire difficile mais appréciable face à Charlotte, Detroit a remis le couvert, s'imposant 121-114 contre les Celtics au TD Garden et en back-to-back !


Drummond face aux Celtics | PistonsFr, actualité des Detroit Pistons en France


Le bilan de 1 victoire pour 8 défaites on the road semble n'être plus qu'un mauvais souvenir pour les Pistons. Leur mini road-trip de 3 matchs prend maintenant une bonne tournure avec cette deuxieme victoire de rang. Pourtant rien n'est simple avecDetroit. Alors que les Pistons menaient 94-84 au tout début du 4eme quart-temps, les Celtics se sont permis un run de 11-0 pour ramener Boston en tête (95-94). Les remplaçants des C's auraient pu faire basculer le match face au banc des Pistons, mais Van Gundy a arrêtè l'hémorragie à temps.

Avec le retour d'une équipe plus homogène, les Pistons ont parfaitement répondu par un 9-0 qui scellera quasi définitivement la rencontre. Pour une fois grand artisan de la victoire, Ish Smith a eu le succès modeste :

Il fallait juste rester calme et affronter la tempête. Nous l'avons fait, nous avons réalisé quelques stops, exécuté les bons systèmes au bon moment pour reprendre un peu d'avance.

5 joueurs des Pistons à  19 points ou plus

Tobias Harris | PistonsFr, actualité des Detroit Pistons en France

Avec 121 points au compteur, l'attaque des Pistons réalise son plus gros carton de la saison. La machine commence à être bien huilée et avec le retour de Reggie Jackson, qui se fait plus proche chaque jour, l'optimisme est de rigueur dans la Motown. Dans cette victoire contre Boston, tout le 5 a répondu présent. Leader offensif depuis la reprise de la NBA, Tobias Harris marque le coup niveau adresse (9/20) mais score quand même 21 pts. Il est imité par Morris et Drummond (20 pts), ainsi qu'Ish Smith (19).

Mais celui qui impressionne de plus en plus s'appelle KCP. Avec 25 pts à 10/17, l’arrière prouve qu'il n'est pas qu'un défenseur et a fait oublier son début de saison pourri. L'organisation du jeu offensif avec Ish Smith favorise énormément les joueurs extérieurs et Caldwell-Pope est en réussite depuis quelques matchs.

A noter que ce match a aussi prouvé que le hack-a-Drummond était en voie de disparition (ou presque) : Brad Stevens, l'un des plus fervents utilisateurs de cette technique a envoyé deux fois en quelques secondes Drummond sur la ligne et le 2/4 du pivot a calmé les ardeurs du coach des Celtics. Andre Drummond peut encore faire perdre des matchs à Detroit à cause des ses lancers-francs mais ce n'était pas pour cette fois.

Boxscore Pistons - Celtics Novembre 2016 | PistonsFr, actualité des Detroit Pistons en France

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.