Pistons-Bulls (102-91) : Le banc décisif pour venir à bout de Chicago

Remis d'une défaite difficile à avaler contre le Magic, les Pistons se sont défaits de Chicago grâce à un apport important du banc. Cette belle victoire 102-91 ne doit quand même pas masquer les errements défensifs des Pistons, qui ont laissé échapper un écart de +17 avant de finalement s'imposer.

Tobias Harris face aux Bulls | PistonsFR, actualité des Detroit Pistons en France

Avec 4 matchs en 5 jours, les Bulls arrivaient à Detroit diminués et secoués par la suspension de Rajon Rondo le match précédent. Les Pistons ruminaient encore leur défaite contre Orlando et la venue des rivaux de Chicago tombait à pic. Le match démarre d'ailleurs très bien pour Detroit qui prend rapidement 10 pts d'avance dans le premier quart-temps (23-13).

La fin du 1er quart-temps, tout comme le début du 2eme, se passe comme dans un rêve pour tout fan des Pistons. A cheval sur les deux périodes, Detroit passe un 15-2 et se détache facilement (38-21). Jackson fait vibrer le Palace (quelle passe dans le dos !), Tobias assure au scoring et avec cet écart de + 17, Stan  Van Gundy va pouvoir reposer ses titulaires.

 

Smith-Hilliard-Harris-Leuer-Baynes, le nouveau 5 !

Butler et morris | PistonsFR, actualité des Detroit Pistons en France


Pourtant à 3 min de la fin de la première mi-temps, la machine s'enraye. Les Bulls scorent 10 pts de rang et le score devient plus serré (51-44). Et dés le début du 3eme quart, la saignée continue : c'est un 16-0 qui sera infligé aux Pistons sur l'ensemble des deux périodes. 

Face aux starters des Pistons, Jimmy Butler cartonne (32 pts) et à 10 min du terme, Chicago mène 75-71 pour ce qui ressemble de plus en plus à un gros hold-up. Stan Van Gundy va pourtant avoir un coup de génie et laisse ses remplaçants sur le terrain. Ish Smith, Darrun Hilliard, Aron Baynes et Jon Leuer encadrent parfaitement Tobias Harris, et à part quelques brefs ajustements (Drummond et KCP), le coach de Detroit finit le match avec ce nouveau 5.

Un 12-0 permet aux Pistons de s'en sortir et de finalement s'imposer 102-91 sur ce match. Très décousue, la rencontre contre les Bulls prouve que les Pistons ont du caractère et que, contrairement à mes propos d'hier, le banc est capable d'apporter. Stan Van Gundy était d'ailleurs satisfait du match de ses remplaçants :


Ce groupe avec lequel nous sommes revenu a très bien joué. Ils ont renversé la tendance et ont été parfaits en défense. Nous avons remis KCP, nous avons remis André, mais pour la plupart nous avons fini le match avec ce groupe.

Boxscore Pistons-Bulls 07/12/2016 | PistonsFR, actualité des Detroit Pistons en France


Aucun commentaire

Fourni par Blogger.