Pistons-Spurs (86-96) : Le bilan bascule dans le négatif

Le road-trip des Pistons pourrait-il se finir sans la moindre victoire ? Les pires craintes des fans de Detroit commencent doucement à devenir réalité. Hier soir contre les Spurs, les hommes de Stan Van Gundy se sont une nouvelle fois inclinés 86-96 sans démériter certes, mais sans non plus faire illusion.


Ce qu’on a vu du match


Detroit perd 86-96 contre San Antonio | PistonsFr, actualité des Detroit Pistons en France
3 défaites de suite pour les Spurs à domicile, 4 défaites à l’extérieur pour les Pistons dont 2 de suite. A deux matchs de la fin du road-trip, Stan Van Gundy pouvait voir dans ces statistiques une chance de victoire pour ses Pistons. Selon son propre aveu à la fin de la rencontre, Detroit a joué une des meilleures parties depuis le debut de la saison. Et pourtant la défaite est au rendez-vous.

Les Spurs, affublés de leur tenue militaire d'assez mauvais gout, rentrent facilement dans le match. La bonne connexion Gasol-Parker permet à l'Espagnol de scorer 11 pts dans le premier quart, performance facilitée par le peu de défense d'Andre Drummond. Le deuxième quart est pourtant l'exact opposé du premier avec un banc remuant, qui score 17 points. Une nouvelle fois dans la réaction, Detroit rentre au vestiaire avec 3 points d'avance 52-49.

Le 3eme quart reste très ouvert, jusqu'à 65-65, mais les Spurs réussissent alors un run de 10-2, avec deux 3-pts de Manu Ginobili, prenant une avance de 75-67 pour commencer le  quatrième quart.

Courageux, ayant retrouvé de la défense, Detroit continue à y croire, revenant même à -5 (84-89). Mais KCP d'un lay-up raté et Ish Smith de deux lancers ratés et d'un turnover ont mis fin au suspens. Nouvelle défaite des Pistons qui basculent sous les 50%.


Le MVP de la soirée


Drummond contre San Antonio | PistonsFr, actualité des Detroit Pistons en France
Malgré son premier quart raté, on a envie de retenir la performance d'Andre Drummond. Outre son 3 points impossible à la Steph Curry, l'ambassadeur de Special Olympics livre une performance XXL 20 pts-17 reb avec un 8/10 aux tirs et 100% aux Lancers-francs (3/3). Andre joue en plus son rôle de leader et doit être dépité de la performance de ses coéquipiers.


La déception


Deuxième match de suite où l'adresse est complément oubliée au vestiaire. Si  Drummond et Smith sauvent les apparences, les 2/11 de Morris, 4/13 de Harris ou 1/6 de Stanley ont contribué à la défaite. Quand on voit l'organisation offensive des Pistons, on ne s’étonne pas de la maladresse : des shoots précipités forcés ou au contraire une possession stérile qui oblige à shooter n'importe comment à la fin des 24 secondes...


La stat


On ne va pas reparler de l'adresse qui est déjà une déception à elle toute seule. En revanche, ce match signe la 3eme défaite de suite et la 5eme à l’extérieur. Detroit en est donc à 100% de défaite hors du Palace. Alors que se profile dés ce soir la rencontre contre les Nuggets, pas sûr de voir la stat s'inverser.


La déclaration


Quand Stan Van Gundy ne sait plus quoi dire pour remotiver ses troupes, ca donne cette déclaration :
Je pense que avons joué plutôt bien dans ce match, avec une bonne défense et faisant bien circulé la balle. Nous n'avons juste pas rentré nos shoots.

Boxscore


Boxscore Pistons-Spurs | PistonsFr, actualité des Detroit Pistons en France





Aucun commentaire

Fourni par Blogger.