Non classé

Pistons-Rockets (96-99) : Pas de victoire sans solidarité et les rebonds

Pistons-Rocket au Palace of Auburn Hills | PistonsFr actualité des Detroit Pistons en France

Alors que chacun se remettait de la (quasi) officialisation du départ des Pistons de leur mythique Palace of Auburn Hills, Stan Van Gundy avait un match à préparer et pas n’importe lequel, contre les Rockets de James Harden. Les Pistons, sans doute vexés de leur fin de match contre Boston, ont retrouvé leur défense mais ont encore oublié de sécuriser le rebond.

Drummond and co, écrasés aux rebonds

De quoi manquent les Pistons pour gagner plus de rencontre ? En premier lieu, de Reggie Jackson évidemment. Mais depuis le début de la saison, la défense et les rebonds font défaut à cette équipe, qui le paye cash à chaque fois. Contre les Rockets et leur jeu offensif de folie, les hommes de Stan Van Gundy se sont montrés plus méthodiques, plus posés et efficaces en défense, notamment sur James Harden. Cet exploit est pourtant à mettre au crédit de KCP, qui semblait presque être le seul à faire des efforts. 
Pendant 47 min, Detroit et Houston se sont rendus coups pour coups. Si les Pistons demarrent mieux en empochant le premier quart-temps, ils laissent –comme à leur habitude– les Rockets revenir malgré le petit match d’Harden et les pertes de balles qui s’enchaînent. Houston s’en sort pourtant grâce aux efforts conjoints de Dekker et Cappela qui se régalent dans la raquette. A la mi-temps, Houston vire en tête mais le jeu proposé par les deux équipes est plutôt pauvre.

Des lancers ratés mais des Pistons qui ont perdu bien avant

Si les Pistons ne cèdent pas lors du 3eme quart-temps, la défaite commence doucement à se dessiner. Andre Drummond (13 pts, 16 reb) pèse sur le match mais ne rayonne pas. A coté de lui, c’est pire : Tobias Harris est transparent et avec Marcus Morris, ils se limitent à 4 pauvres rebonds collectés. Heureusement que Stan Van Gundy lance Jon Leuer avec succès (12 pts et 8 reb en 31 min) pour sauver les meubles.
Ce duel finalement d’un niveau assez pauvre amène les deux équipes à 95-97 alors qu’il reste 9 secondes à jouer. KCP a deux lancers pour égaliser, lui qui a déjà 25 pts au compteur. Sous la pression, il rate le deuxième, laissant le score à 97-96. Puis Harden en manquant lui aussi son deuxième lancer laisse une nouvelle chance à Detroit d’attraper la prolongation.
Drummond, qui avait capté le rebond, est arrêté par Clint Capela et se présente avec son 35% en carrière aux Lancers pour deux tirs décisifs. Évidemment le pivot manque les deux et les Pistons ne securisent pas le rebond. Ce 1/4 aux lancers est certes décisif mais il n’est pas la raison de la défaite de Detroit. Stan Van Gundy s’est d’ailleurs tourné dés la fin du match sur la domination aux rebonds des Rockets (46-39) pour justifier ce 4eme revers consécutif.
Boxscore Pistons-Rockets | PistonsFR actualité des Detroit Pistons en france